vendredi 27 avril 2018

Lettre ouverte aux élus de la majorité municipale


Villecresnes Avenir a été saisi par plusieurs personnes, toutes Villecresnoises, qui se disent choquées et qui s'interrogent à la suite de la réponse qu'elles ont reçue de COGEDIM lorsqu'elles se sont présentées dès l'ouverture de leur bulle de vente. L'affaire pourrait se révéler sérieuse. C'est la raison pour laquelle les élus de notre groupe ont souhaité interpeller publiquement ceux de la majorité municipale et, pour être certains d'obtenir une réponse, ils ont adressé au maire une question orale à laquelle il devra répondre au cours de la réunion du conseil prévue mercredi 2 mai. (Cliquer)
Cette réponse sera filmée.


Mesdames et messieurs les élus de la majorité municipale, 

Nous avons été alertés par plusieurs habitants de Villecresnes désireux de se porter candidat à l’acquisition d’un appartement avec attique dans un des futurs immeubles du centre-ville. Ces personnes nous ont déclaré s’être présentés, à la première heure du premier jour, au bureau de vente mis en place par le constructeur et s’être vu répondre : “Tout est déjà réservé”.

Depuis il se dit dans la ville, avec insistance et noms à l’appui, que des élus de la majorité auraient pu bénéficier d’une priorité de “pré-pré-commercialisation”. Si cela s’avérait exact, ce serait gravissime, des points de vue éthique pour votre équipe et pénal pour ceux qui se seraient rendus coupables de ce délit d’initié.

Lors de la prochaine réunion du conseil municipal qui se tiendra mercredi 2 mai, nous poserons une question orale au maire afin qu’il apporte, en votre nom, une réponse précise à la question suivante :

Pouvez-vous nous donner l’assurance qu’aucun de vous ou de vos proches n’a bénéficié d’un avantage d’initié par rapport à l’ensemble des Villecresnois ?

Nous attirons votre attention sur le fait que la réponse sera enregistrée et que les acheteurs seront connus à la livraison des appartements.



Les élus du Groupe Villecresnes Avenir au conseil municipal




1 commentaire:

  1. merci à Villecrenes Avenir de s'interroger sur ces passe-droits.
    Les plus grands appartements au dernier étage en attique avec terrasses étaient "optionnés" et pré-réservés avant la présentation du projet aux villecresnois du 1er mars et avant l'ouverture de la commercialisation du 2 mars, réservée aux villecresnois.
    Ces pré-réservations sont inadmissibles.

    RépondreSupprimer