lundi 20 mars 2017

Discussion du budget 2017 (1) : Les recettes fiscales

Le vote du budget est l’acte le plus important de la vie municipale. Au-delà des discours, il permet de comprendre la politique réelle mise en œuvre par une municipalité. Ou prend-t-on l’argent ? Qu’en fait-on ? Quelles sont les vraies priorités suivies ?

Au cours des prochains jours nous allons publier les principaux éléments du budget adopté par la majorité pour 2017. Pour chacun d’eux nous ferons part de nos observations et nous mettrons en ligne des extraits vidéos du débat qui a eu lieu.

Aujourd’hui nous allons évoquer les RECETTES FISCALES 

Monsieur GUILLE nous explique depuis plusieurs mois que les recettes de la commune diminuent en raison de la politique gouvernementale et de la mise en place d’une nouvelle organisation territoriale.

C’est FAUX et en voici la preuve

Cliquer sur l'image pour lire
Le tableau ci-dessus montrent qu’en fait les recettes récurrentes de la ville sont en progression régulière contrairement à l’idée que monsieur Guille a tenté d’accréditer dans le seul but de justifier une hausse des impôts locaux injustifiable. 

Ainsi entre 2011 et 2017 le produit des contributions directes a augmenté de 1 620 000 € tandis que les dotations ne baissaient que de 560 000 €. Même sans le matraquage fiscal dont nous avons été les victimes l'écart était positif. Affirmer aux Villecresnois que les recettes diminuent et en prendre prétexte pour rogner sur de nombreuses activités revient donc à se moquer du monde. Les 2,7 millions d'€ de report a nouveau dans les recettes de fonctionnement en sont une preuve supplémentaire.

Par ailleurs nous observons que le poids des impôts directs dans le total des recettes est passé de 50% en 2013 à 60% en 2017. L’intensité de cette pression fiscale est insupportable pour de nombreux habitants. Le maire le savait puisque cela était souligné dans le rapport d’audit qu’il a fait réaliser en août 2014.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire