jeudi 22 décembre 2016

La dernière newsletter de Villecresnes Avenir



En cette fin d’année, plusieurs sujets alimentent les débats dans Villecresnes.

Au premier rang d’entre eux figure
la sécurité. Dans la dernière tribune du magazine municipal (devenu discrètement bimestriel) monsieur le maire qualifie nos interrogations sur le sujet de “commérages”. Pas de chance pour lui, depuis la parution de son papier, une famille a été prise en otage à son domicile, et 2 pelleteuses ont été incendiées. Par ailleurs faut-il rappeler que la première adjointe a été agressée chez elle par deux fois, que la vitesse continue d’être élevée dans nos rues et que les cambriolages augmentent.
Mais monsieur Guille, refuse de présenter au conseil municipal, voire de publier, les chiffres officiels de la délinquance que lui fournit la préfecture.
Une manière de nous faire accroire que “tout va bien madame la Marquise !”
Un second sujet rend nombre de Villecresnois très mécontents : la Fibre optique. Certes VALOFIBRE et SFR sont coupables d’avoir mal orienté certaines des personnes intéressées par cette nouvelle technologie. Mais le pire n’est-il pas le désintérêt manifesté par le maire et ses équipes. Ni lui, ni aucun de ses élus, ni les services techniques ne sont en état de répondre aux questions légitimes des habitants et de les accompagner dans leurs démarches. On a délégué ce soin au service communication qui fait donc des réponses de service communication ! Après l’échec de la réunion publique, cela constitue un nouveau scandale.  Voir le débat à ce propos sur notre page Facebook.

Parlons maintenant de
gouvernance, c’est-à-dire de la manière dont le maire exerce son mandat.
  • Une association indépendante d’élus d’opposition vient de lui décerner un bonnet d’âne de la démocratie locale. Une publicité dont notre ville se serait bien passée. (Voir notre article et les documents)
  • Monsieur Guille a déjà été condamné 3 fois par le tribunal administratif de Melun et a été mis en examen par un juge d’instruction pour diffamation.  (Tribunal administratif) (Mis en examen)
  • Les dernières manifestations organisées son “équipe municipale” ont été catastrophiques. De quoi faire honte à tous les administrés. Absence de travail et d’organisation, aucun respect pour les acteurs et les participants des manifestations, absence de savoir-vivre et du minimum de politesse qui est dû à chacun. A croire qu’ils le font volontairement ! (Voir notre article) et le (débat)
  • Une administration bancale. Notre ville fonctionne sans directeur général des services (DGS), sans Ingénieur directeur des services techniques (DST), sans directeur financier, sans directeur de l’urbanisme. Pourquoi tous ces cadres ont-ils fui le management de monsieur Guille ? Le pire est que ce déficit de compétence ne peut être compensé, même provisoirement, même partiellement par les élus, à qui d’ailleurs le maire ne fait manifestement pas confiance.
  • Des règlements d’urbanisme non respectés, ou pire, volontairement contournés dans le cas de la rue Cavaillès. Trop tard répond monsieur Guille ! Mais au fait qu’en pense monsieur Lochon, adjoint à l’urbanisme, toujours très silencieux ? (Voir la vidéo).
  • Des réunions de conseil municipal mal préparées et au cours desquelles le maire, est conduit 4 fois consécutivement à déclarer “nous vérifierons”. Ce manque de préparation est une honte. Pourquoi tous ces gens perçoivent-ils des indemnités ? Nous pensions que c’était pour compenser un certain travail. (Voir vidéo)
  • Enfin malgré ses promesses, monsieur Guille persiste à ne pas répondre aux courriers qui l’embêtent et quand on est maire il y en a forcément beaucoup. Courage fuyons !
Dernier point de cet inventaire la démission récente de 3 administrateurs non élus sur les 4 que comptait le CCAS et leur remplacement en dehors des procédures légales. L’affaire n’est pas terminée. (Lire le compte-rendu)
        

1 commentaire:

  1. villecresnes devient une belle endormie qui ne se reveillera que lorsque l'équipe d'incompétant qui la dirige aura dégagé en 2020 .

    RépondreSupprimer