mardi 13 décembre 2016

Discours imaginaire…A la manière de..


Il a l’air sombre, plus que d’habitude, cherchant dans sa poche le texte de son allocution.

Mes chers concitoyens,

Je m’adresse à vous ce soir pour vous faire connaître la décision que j’ai prise dans la perspective de “putain encore trois ans” à tenir à la tête de notre commune.

Depuis 2014, j’ai essayé d’agir avec des adjoints et conseillers mal préparés et finalement peu aptes à gérer la ville et la rendre plus juste. Aujourd'hui, le quartier du Bois d'Auteuil et le nouveau groupe scolaire, que je voulais remettre en cause sont, malgré moi, devenus réalité. Par contre les engagements majeurs que j’avais pris devant vous, de ne pas augmenter les impôts, d’améliorer la circulation dans notre ville par un nouveau plan, d’empêcher le bétonnage, d’aider les associations actives grâce à leurs bénévoles, d’animer les actions liées aux jumelages, de faire mieux vivre notre ville, n’ont pas (encore) été tenus j’en conviens.

J’ai beaucoup de regrets. Il y en a un que je veux exprimer ici, c’est de m’être présenté aux élections sur un programme d’arrière-garde, non véritablement réfléchi et qui n’avait pour but que de démolir ce qui avait été fait auparavant. Cette position nous a divisés.  

Et aujourd'hui je suis conscient des risques que ferait courir une démarche, la mienne, qui ne rassemblerait pas autour d’elle, et qui mènerait notre ville à la catastrophe.

Aussi, ai-je décidé de ne pas être candidat au renouvellement de mon mandat et même d’arrêter avant si l’opportunité se présente.

1 commentaire:

  1. ah si cela pouvait être réel, ce serait le miracle de noël 2016 !

    RépondreSupprimer