jeudi 8 décembre 2016

Conseil municipal du 21 novembre 2016 : les réponses du maire à nos questions orales

Voici les vidéos des réponses du maire aux questions que nous lui avons posées lundi 21 novembre

Question N°1

Des habitants de la rue Cavaillès se sont élevés récemment contre votre décision d’autoriser la construction de 4 pavillons sur un espace réputé inconstructible. Pourtant le PLU de Villecresnes possède dans cette zone, un secteur de paysage à préserver.
Nous souhaitons donc que vous expliquiez qui a pris la décision de passer outre cette disposition et pourquoi ?


Notre commentaire : Pas de réponse à la question précise que nous posions mail il ne nie pas qu'une attention plus grande aurait pu être apportée à ce dossier. Au final pour lui, “c'est tant pis pour les riverains, ils n'avaient qu'à déposer un recours !”

Question N°2

Le 27 juin, vous nous avez déclaré avoir écrit au procureur de la république et avoir déposé plainte contre X à propos de la revente de matériaux de récupération par certains agents municipaux. Nous sommes étonnés qu’aucune action n’ait été engagée depuis.
Pouvez-vous communiquer une copie du récépissé de dépôt de cette plainte aux membres du conseil municipal ?


Notre commentaire : Nous persistons et signons. Si une plainte avait vraiment été déposée une enquête aurait été diligentée. Le refus de M. Guille de communiquer le récépissé de dépôt de plainte laisse planer beaucoup de doutes. Le maire semble embêté par cette affaire. Pourquoi donc ? Affaire à suivre.

Question N°3

De nombreux Villecresnois sont dans l’incertitude la plus totale quant à la date à laquelle leur quartier sera éligible à la fibre optique. Que l’interlocuteur soit VALOFIBRE, SFR ou la MAIRIE la réponse est toujours imprécise et ce n’est pas acceptable.
Pourquoi la municipalité (élus ou services) sont-ils incapables de fournir des réponses précises comportant un calendrier d’équipement pour chaque rue ?


Notre commentaire : Comme d'habitude M. Guille se défausse sur d'autres en l'occurrence le conseil départemental et Valofibre. Mais la vraie question qui lui était posée et à laquelle il ne répond pas est : “Pourquoi, vos services et vous-même, laissez-vous  les Villecresnois se débrouiller seuls face à cet embrouillamini ?”

Question N°4

A ce jour, aucune information ne figure dans les documents officiels présentés au conseil municipal sur votre décision de mettre fin au contrat de Madame CREPEY.
Il semblerait que vous soyez néanmoins sur le point de recruter un nouveau DGS.
Pouvez-vous confirmer ou infirmer cette information et le cas échéant nous dire de qui il s’agit ?


Notre commentaire : M Guille ment (encore) aux membres du conseil municipal, car en réalité il a déjà recruté son futur DGS. Celui-ci se nomme M. BASSOULET. (info Villecresnes Avenir). Il est d'ailleurs urgent qu'il arrive pour préparer le DOB et le budget 2017, compte tenu de l'incapacité de l'adjoint aux finances et du maire lui-même à faire le travail.

Question N°5

A la suite de la démission de trois des quatre administrateurs du CCAS nommés par vous-même en 2014, et devant l'obligation de rétablir une parité entre les membres nommés et les administrateurs élus, quelle publicité comptez-vous faire pour informer les Villecresnois et les associations ? Avez-vous l'intention de passer outre la publicité par affichage administratif pourtant légalement obligatoire ?  Avez-vous l'intention de faire une publicité sur le site internet de la ville ?



Notre commentaire : M Guille administre une nouvelle preuve de sa méconnaissance des dossiers. En effet la loi est très claire “Les membres nommés sont désignés par arrêté du maire.  Parmi ces membres, doit impérativement figurer: - un représentant des associations œuvrant dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre les exclusions, - un représentant des associations familiales désignées sur proposition de l’UDAF, - un représentant associations de retraités et de personnes âgées du département, - un représentant des associations de personnes handicapées du département
C'était donc bien le lieu de lui poser la question. Affaire à suivre....au tribunal ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire