lundi 28 novembre 2016

Guille et ses élus font HONTE à VILLECRESNES !

Trois événements se sont déroulés en une semaine, qui se sont traduits par une COLÈRE FORTE, et un profond écœurement exprimés contre l’équipe municipale par des personnes qui étaient impliquées dans ces manifestations.

1er événement : l’inauguration du groupe scolaire Mél BONIS- Des parents furieux.
Les parents d’élèves conviés ont été reçus dehors, debout, sans visite des installations. Ils ont dû subir un discours insipide au cours duquel le maire s’est même permis d’oublier de citer l’inspectrice d’académie, représentant l’institution “Education Nationale”, logiquement en première ligne. Oubli également de noms des musiciens conviés.
La seule chose qui importait à Monsieur GUILLE c’était de chercher à s’attribuer des mérites qui ne lui revenaient pas. En effet, le projet avait été préparé par l’équipe précédente et repris par lui quasiment à l’identique après avoir tergiversé pendant un an (peur de décider ?) ce qui a fait perdre un million d’€ de subvention régionale à la ville. Pas grave, à ses yeux puisqu’il a compensé en augmentant les impôts de ses administrés qu’il ne respecte en rien.
Enfin, aucun moment de traditionnelle convivialité qui sied généralement à ce type de cérémonie, n’avait été prévu, mais certains élus, eux sont allés au restaurant. (Seulement les chefs !)



2ème événement : Le salon Arts, Culture et Gastronomie. Des exposants hors d’eux qui ne reviendront plus.

Il suffisait de s’y rendre pour percevoir l’ambiance qui régnait à la salle polyvalente durant ce week-end. Des exposants, des visiteurs et des invités qui ne comprenaient pas que la manifestation puisse être massacrée à ce point. Car c’est bien de cela dont il s’agit : le salon de fin d’année qui faisait la fierté et la joie de tous est probablement mort hier.

Voici deux témoignages directs qui nous ont été transmis:

On a connu Austerlitz et son soleil flamboyant avec vous tous, et aujourd'hui c'est Waterloo avec la déroute de l'organisation de Jeanine M : UN DÉSASTRE ! 18 exposants seulement, un double stand vide, un salon des artistes inexistant, mort, disparu, une seule salle d'exposition triste et sans âme. Des allées bien  larges pour le peu de visiteurs, aucune musique d'ambiance. Pas de buvette ni de restauration. Aucune convivialité, pas d'organisateur sur place
Même dehors, sur le parking, il y avait de la place.... c'est dire !!!”

“Bonjour
Je vous fais part de la situation du salon art culture et GASTRONOMIE de Villecresnes édition 2016. Exposants dans ce lieu depuis plusieurs années grande a été notre déception après le succès récurent jusqu’en 2013 de cette véritable fête Villecresnoise. Nous nous sommes retrouvés 26 pauvres péquins à errer dans des allées vides désertées à rencontrer quelques visiteurs perdus et ahuris face à diminution de la taille du salon du manque des stands inoccupés des espaces remplis par quelques vieilles plantes vertes, plus d’ateliers, ni d’activités et le pompon la GASTRONOMIE ou est-elle, plus de café, de buvette et de possibilités de faire de vrais repas avec les mets présentés. Se restaurer ah si avec les plateaux repas commandés à l’avance par la responsable en CHEF du salon sans aucun attrait gastronomique !!!
Déception pour un salon où on nous facture 2 mètres pour n’en avoir que 1,80 ou 4 mètres pour n’en avoir que 3,60 à un prix en plus élevé qu’ailleurs
C’est manquer de respect au monde des exposants et artisans qui ont préparé pendant des jours leurs créations et des visiteurs
Certains représentant de nos villes jumelées qui se sont déplacés ont fait des km étaient également très déçus. Une anecdote les italiens ont même dû aller chercher des cafetières chez des particuliers pour nous faire un café cet après-midi et nous remonter le moral.”

Ces témoignages démontrent que nos élus se répartissent en deux catégories : ceux qui ratent tout ce qu’ils entreprennent et les autres qui s’en contrefichent.


3ème événement : Villecresnes Patrimoine fêtait ses 10 ans d’existence le 26 novembre

L’AVSP est une association villecresnoise qui depuis 10 ans œuvre à la préservation du patrimoine matériel et immatériel de Villecresnes. Elle a participé à de nombreux projets d’aménagement de notre ville, a défendu des points-clés du PLU, et a été un membre actif de feu le CCEUP. Elle procède également à un travail de recueil et de diffusion de la mémoire.
Ses dirigeants, tous bénévoles bien sûr, avaient décidé depuis plusieurs mois d’organiser une manifestation particulière à l’occasion de cet anniversaire, avec une conférence du Général BERNEDE, sur l’emblématique bataille de Verdun, suivi de l’organisation d’un dîner destiné à regrouper l’ensemble des adhérents, et auquel, bien entendu le maire et son épouse étaient conviés gracieusement.

Une demande de la réservation de salle a été adressée en mairie en juin 2016 : aucune réponse reçue le 26 novembre. L'association a été contrainte de se débrouiller seule.
Une invitation a été adressée au maire d’assister à la manifestation et au dîner : aucune réponse, pas d’excuse. Il n’a même pas daigné se faire représenter.

Le seul élu présent était le conseiller départemental, Pierre-Jean GRAVELLE, manifestement plus respectueux que le maire.

Quel mépris, quel défaut d’éducation et d’absence de savoir être.


Ceux qui ne les connaissaient pas découvrent progressivement les lacunes abyssales de ces gens qui prétendent nous administrer et développer le bien vivre à Villecresnes :

Ils n’aiment pas travailler
Ils ne savent pas organiser
Ils ne respectent ni les acteurs locaux, ni leurs concitoyens
Ils n’ont pas le minimum requis d’éducation et de savoir-vivre qu’exige la responsabilité d’élus.
Ils font preuve de la suffisance des incultes

Bref ils nous font honte


3 commentaires:

  1. Le groupe Villecresnes Avenir était représenté par Didier Fabre.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Concernant le salon gastronomie arts et culture, pour y être allée je confirme ce qui est écrit ! C'était pitoyable ! Quasiment plus d'exposants, des allées désespérement vides ! C'est vraiment dommage car il y a quelques années ce salon attirait beaucoup de visiteurs parce qu'il y avait un grand choix d'exposants ! Je pense aussi que ce salon est mort ce week-end, car je n'imagine pas que les quelques exposants de cette année voudront revenir la prochaine fois ! On peut faire un parallèle avec le marché de Villecresnes qui se vide peu à peu de ses commerçants ...
    ML

    RépondreSupprimer
  3. J’ai visité ce dernier week-end le salon « Arts, Culture et Gastronomie » de Villecresnes.
    Vous dire que j’en suis ressorti sonné serait très en dessous de la vérité.
    Je suis un ancien exposant du défunt « Salon d’Automne ». A ce titre j’ai participé voilà deux ans à la pétition contre la nouvelle organisation de ce salon et vous comprendrez pourquoi je tiens cette fois à garder l’anonymat car déjà blacklisté par la « première maire adjointe » comme elle aime à se faire appeler je ne tiens pas à maltraiter davantage mon avenir éventuel à Villecresnes.
    Pendant ma visite, j’ai cherché où était l’Art… J’ai bien cherché et je crois l’avoir trouvé. Merci M. Gautier. Vous êtes un peintre et vous avez exposé de très belles œuvres teintées de clair-obscur un peu à la manière des peintres flamands.
    J’ai également cherché la Culture… alors là, j’avoue que j’ai eu du mal à la trouver. Heureusement, j’ai croisé Mme Jutaux. Elle exposait quelques peintures et vendait son livre. Non ! Un livre ? Merci à elle.
    Mais la gastronomie me direz-vous. Ah oui, la gastronomie ! un chocolatier, un charcutier lorrain, un producteur de champagne, un autre de foie gras ainsi qu’une vendeuse de miel. Misérabiliste !
    Heureusement j’ai retrouvé avec plaisir les stands italiens et allemands. Ils proposaient des produits locaux et faisaient déguster les uns du fromage, du risotto… les autres des bretzel et de la bière et autres spécialités locales. Chaleureux !
    Autre chose ? Non ! Une vingtaine de stands dont quelques-uns vides. Des travées larges où erraient quelques rares visiteurs désemparés et des exposants moroses au bord de la dépression.
    Mes souvenirs remontent à la surface. Peintre, j’ai connu l’ancien Salon d’Automne voici une quinzaine d’années. Une sorte de sympathique marché de Noël avant l’heure où de gentils artistes du dimanche et artisans auto-proclamés m’entouraient les premières années mais c’était convivial et bon enfant.
    Puis, d’année en année j’ai vu monter la qualité et l’authenticité. Les organisateurs ont réussi au fil du temps à rendre ce salon rival des principaux salons des environs. Sa réputation dépassait les frontières de la région. Dans les salons que j’ai fréquentés, entre exposants on se donnait les bonnes adresses et Villecresnes en faisait toujours partie. A choisir entre deux ou trois expos le même week-end, beaucoup préféraient venir à Villecresnes.
    Il faut dire que l’organisation était sans bavure. Les organisateurs aux petits soins pour nous. Toujours de petites attentions pour nous rendre le week-end agréable. Une restauration digne de ce nom, le café et les croissants pour nous accueillir, la musique d’ambiance, des responsables du salon arpentant les travées tout le week-end à notre écoute pour régler le moindre petit problème et un catalogue des exposants avec leur spécialité.
    Deux salles entières d’exposition pour les artistes peintres ou sculpteurs dans l’une et pour les artisans et artisans d’art dans l’autre. Une bonne centaine de stands et quelle ambiance ! La foule du samedi après-midi et la folie du dimanche après-midi pour la balade en famille.
    On ne vendait pas toujours mais on était heureux d’être là, entourés d’amis et d’habitués. On se connaissait, on riait, on revenait !
    Je viens de voir sur Facebook quelques photos et j’atteste qu’elles sont le reflet véritable d’un terrible échec, d’une malheureuse mise à mort (délibérée ?) d’un magnifique salon, de la fin d’une époque où les organisateurs aimaient et respectaient leurs exposants et leurs visiteurs.

    RépondreSupprimer