mercredi 13 avril 2016

Le salaire de la DGS : l'épilogue


Tout le monde se souvient sans doute de nos alertes et de nos interventions concernant le salaire pharaonique accordé par notre grand gestionnaire municipal à sa Directrice Générale des Services. Plus ou moins 6000 € mensuels, dont une partie mise à la charge du CCAS. (Relire)

Après intervention de la Trésorerie (service de l’Etat) la dame va devoir rembourser.

Lors d'une réunion du conseil d’administration du CCAS (6 février 2016) le maire a reconnu qu'il s'était mis dans l'illégalité. Extrait du PV :
“Monsieur Guille explique la diminution du chapitre 011 par la baisse du budget Fêtes et Cérémonies et la réduction du chapitre 12 par la suppression des indemnités accessoires (versements effectués au profit de la DGS sur le budget du CCAS), du fait de leur illégalité sur demande de la Trésorière Principale de Chennevières”

Cela commence à faire beaucoup pour monsieur Guille :
  • Règlement intérieur du conseil municipal : illégal (tribunal administratif)
  • Refus de communiquer l’audit : illégal (tribunal administratif)
  • Niveau et modalités de versement du salaire de sa DGS : illégal (Service de l'Etat)
  • Mensonges au conseil municipal : amoral
  • Article mensonger dans le magazine (audit) : amoral
Et ce n'est sûrement pas terminé !



1 commentaire:

  1. Tel est pris qui croyait prendre... dans la poche des Villecresnois !

    RépondreSupprimer