dimanche 20 mars 2016

Le coup de gueule d'un citoyen

A sa demande nous publions le coup de colère d'un de nos concitoyens à propos de l'absence de commémoration de la fin de la guerre d'Algérie.




"Puisqu'on parle de démocratie, je viens de m’apercevoir que nous en manquons cruellement à Villecresnes.
Je suis ancien combattant d’Algérie et je me rends chaque année au monument aux morts de Villecresnes pour commémorer l'anniversaire du cessez-le-feu de cette sale guerre.
Je suis donc allé ce samedi devant la mairie pour y retrouver les autres anciens combattants.
Une poignée d'entre eux s'y trouvait avec deux drapeaux et l'ancien maire Monsieur Gravelle revêtu d'une écharpe tricolore.
Surpris de ne voir aucun autre officiel de la mairie je me suis entendu répondre que c'était "normal" car le maire n'avait pas autorisé cette manifestation car le 19 mars ne serait pas une date très bien vue par cette équipe municipale.
Je suis offusqué et très en colère devant un tel mépris affiché par cette municipalité à l'égard de ses administrés.
Cette date du 19 mars a une réelle signification tant pour ceux qui en sont revenus et qui ont attendu la fin de la guerre pendant de longs mois, que pour ceux dont nous honorons la mémoire et ce n'est pas parce que Monsieur Sarkozy déjà en campagne et à la pêche aux voix d’extrême droite a lancé une nouvelle polémique sur ce sujet que le maire de Villecresnes doit s'asseoir sur une loi de la République.
Comment un maire peut-il administrer sa commune au mépris des lois ?
Comment est-il possible qu'aucune autorité de l'Etat ne lui en fasse le reproche ?
Comment peut-on imaginer que le premier magistrat de la commune donne ainsi le mauvais exemple à ses concitoyens en tournant le dos à la Loi ?
Pouvez-vous relayer ma colère auprès des Villecresnois et pouvez-vous également questionner le maire sur ce manquement incompréhensible de respect aux jeunes appelés morts pour la France dont les noms figurent sur le monument aux morts de la commune ?
Je vous en remercie par avance.

PS - Je ne souhaite pas donner mon nom pour des raisons que vous comprendrez, et je vous prie de m'en excuser."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire