mercredi 1 juillet 2015

Une réunion du conseil municipal très chaude

Mardi soir se tenait une réunion du conseil municipal dans une ambiance lourde, pas seulement en raison des conditions climatiques. Le maire a, une fois encore, tout fait pour empêcher l'opposition de s'exprimer, alliant menaces et références approximatives au règlement. Voici un résumé des points abordés lors de cette réunion.

Le maire ayant décidé de ne pas organiser de débat sur le nouveau plan de circulation, l'opposition a eu recours à la lecture d'une déclaration préalable. La voici en intégralité.



Un autre point important de cette réunion concernait le vote par le conseil municipal de l'attribution d'une carte Visa Internationale aux élus, sans que l'on sache exactement à qui. Seules explications données par le maire et son adjoint :
  • “C'est un conseil de la trésorière” 
  • “C'est pour inviter le Préfet à déjeuner ou à dîner” (il faut oser sortir une telle justification)
  • “C'est pour se rendre à l'étranger” (jumelages).
Et puis quoi encore ?

En réalité cette décision est une véritable HONTE et une PROVOCATION à l'heure où les mêmes personnes viennent de décider une hausse brutale de nos impôts. Voici notre prise de position.



Le maire a ensuite proposé une délibération “fourre-tout” intitulée Constitution des dossiers de subventions pour la construction du nouveau groupe scolaire du Bois d'Auteuil. En réalité le maire et son équipe n'ont rien entrepris depuis 15 mois auprès de la Région Ile de France. Ils ont ainsi laissé passer l'opportunité d'obtenir une aide de près de 1 million d'€. Pas grave selon eux : cet argent sera pris dans la poche des Villecresnois en rejetant  la faute sur le gouvernement. Voici l'exposé de notre groupe sur le sujet.



Poussé dans ses retranchements, et placé devant ses insuffisances, le maire accuse alors l'équipe précédente d'avoir emmené les dossiers, empêchant ainsi les nouveaux élus de travailler ! Mais où vit-on ?

Cette accusation est d'abord profondément idiote et ce pour des raisons faciles à comprendre : 
  1. Tout le courrier qui arrive en marie, et ses pièces jointes, est enregistré et stocké dans un outil qui se nomme DOTELEC
  2. S'agissant du Bois d'Auteuil, l'ensemble de l'opération a été pilotée depuis le commencement, par un cabinet extérieur, la Centrale de Création Urbaine, auteur et détenteur de tous les dossiers et documents émis. Qu'aurions-nous pu emmener dans ces conditions ? 
  3. L'ensemble des documents et pièces se rapportant à la gestion financière est géré directement par le service financier et la trésorerie, grâce à un logiciel nommé CIRIL. Alors quoi emmener et pour quoi faire ? Nous ne sommes pas partis avec les serveurs.
 

Faut-il que ce maire atonique se sente dépassé pour sombrer dans un tel niveau de ridicule. 
En vérité ce ne sont pas  les dossiers qui ont quitté la mairie, mais la capacité de les gérer

Ces accusations sont très graves. Elles constituent une diffamation publique pour laquelle les anciens élus mis en cause ont décidé de prendre l'attache d'un avocat afin de préparer le dépôt d'une plainte. Nous n'aurons aucune difficulté à obtenir les témoignages qui démontreront cette imposture.

Dans quelques jours nous mettrons en ligne les réponses du maire à nos questions orales. En point d'orgue le voyage en Italie. A en juger par la réaction au premier degré du maire, la subtilité de la question lui a échappé, Nous expliquerons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire