mercredi 8 juillet 2015

Effet BOOMERANG sur la tribune du maire


Comment ne pas être outrés par l'utilisation qui est faite de la tribune du Villecresnes mag par le Maire. Une nouvelle fois il porte contre nous des accusations infondées, aujourd'hui celle de faire courir des rumeurs. 

Nous, élus de l'opposition, n'avançons pas masqués. Tous nos propos sont assumés car la teneur en est vérifiable. Nous dénigrer de la sorte, c'est oublier que nous avions eu à cœur d'offrir le meilleur à Villecresnes, que nous sommes très tristes de la gestion actuelle des dossiers (que nous n'avons pas emportés !) et que les incivilités ne sont pas notre façon d'agir.

Dans son texte il laisse entendre que, par un discours haineux, nous serions la cause, de dégradations intervenues lors du concours “Twingo”, sponsorisé par la municipalité. Il est donc indispensable de rappeler ce que nous disions  il y a quelques semaines dans notre 4 pages, à propos de l’attitude du maire vis-à-vis des commerçants :

“Il convient (également) de noter la différence de traitement réservée par la municipalité, aux commerçants du marché et aux commerçants villecresnois. 6000 € offerts aux premiers, rien aux seconds. Un grand battage publicitaire pour les premiers, un tout petit article mis en ligne tardivement, pour les seconds. Pourtant, les premiers ne sont pas de notre ville tandis que les seconds y habitent, y créent de l'emploi et la dynamisent.”

Ou est la haine ? Ne s'agit-il pas plutôt de clairvoyance, dans la mesure où quelques heures à peine après la publication de cette tribune démagogique, le maire vient de recevoir, en boomerang, un communiqué de l’Union Villecresnoise des Artisans et Commerçants (UVAC) qui, le renvoie tout droit à son comportement de façade et de mensonges.

Ceux qui ne possède pas de compte Facebook peuvent lire le communiqué en cliquant ici

Ce pauvre Mr Guille finira-t-il par comprendre qu'il ne suffit plus de faire semblant pour exister, d'accuser pour masquer ses insuffisances ou de mentir pour être cru ?


2 commentaires:

  1. cela ne m étonne pas ou allons nous avec mr le maire seul lui a la réponse certainement pas vers un avenir radieux il faut s" attendre a bien d' autre mauvaises surprises hélas .

    RépondreSupprimer
  2. Dans tous les discours de Villecresnes Avenir, je ne vois aucune haine contre les personnes. J'y vois, j'y entends des personnes qui détestent la tromperie, la mauvaise foi, la malhonnêteté intellectuelle, le sabotage de leur travail qu'ils ont effectué avec un grand dévouement, sans indemnités supplémentaires que celles prévues par la loi (et encore !). J'ai été moi même déléguée aux comemrces. Quelle est donc cette "guerre" que cette équipe municipale peut provoquer entre les uns et les autres alors que je sais que tous peuvent vivre les uns avec les autres pour le bien de tous les Villecresnois. Quel est donc cette différence de considération ?
    Les commerçants ne demandent pas des aides, ils ont besoin d'être soutenus ! L'âme de la ville passe par la vie commerciale, l'accueil quotidien ou presque du boulanger, du boucher , du coiffeur, etc est précieux pour chacun, ...... Les commerçants ne travaillent pas qu'aux heures d'ouverture...ils préparent leurs approvisionnement, font leur comptabilité et EN PLUS animent une association pour dynamiser la ville.... Je les félicite, je les encourage à continuer, à se battre pour que cette équipe municipale ne parvienne pas à les étouffer.

    RépondreSupprimer