vendredi 29 mai 2015

Un plan de circulation pour la vitesse des voitures


Au cours des réunions de quartier qui se sont tenues entre le 18 et le 22 mai, un sujet unique figurait à l’ordre du jour : la présentation du nouveau plan de circulation.

Nous aurons l’occasion de revenir sur ce thème dans les prochaines semaines, tant il y a de choses à dire, mais, sans tarder, nous souhaitons émettre quelques interrogations et observations :

Sur la forme d’abord :
  • Aucune publicité sérieuse n’a été faite qui aurait pu inciter les Villecresnois à venir s’exprimer sur des décisions aussi contestables. Il s’agissait uniquement de présenter des décisions déjà prises, et dont la mise en œuvre était prévue dès la semaine suivante. En 2008 et 2009, cinq réunions de concertation avaient été organisées.
  • Au cours de ces réunions, l’adjoint au maire en charge de la sécurité était absent, et les décisions furent présentées par un non élu, Monsieur Argentin. A quel titre ? Cela n’est pas républicain et qu’on ne nous parle pas de pseudo-expertise.
  • Contrairement au précédent plan de circulation qui avait été soumis au conseil municipal le 3 juillet 2009, et voté à l’unanimité, (donc par Messieurs Guille, Fossoyeux, Argentin, et Mme Maillet), celui-ci est imposé sans concertation. Cliquer pour lire la délibération
Sur le fond ensuite :

Le plan de circulation voté en 2009 mettait l’accent sur la sécurité des Personnes à Mobilité Réduite, sur celle des piétons et des cyclistes. Il reposait sur la notion de voirie partagée  et privilégiait les circulations douces. La municipalité accompagnait l’ensemble du dispositif par une aide à l’acquisition de vélos électriques, que Monsieur Guille s'est empressé de supprimer dès son arrivée.

Le nouveau plan met la priorité sur la vitesse des voitures. C’est ringard, daté, et contraire au sens dans lequel ces questions sont abordées de nos jours dans beaucoup de villes et de pays. Pire, ces dispositions sont arrêtées sans aucune concertation 

On est en droit de se demander où se situe la compétence de personnes capables de voter un plan de circulation visant à l’apaisement en 2009 et d'en élaborer un autre, orienté vers la vitesse automobile, en 2015. Aucun doute n’est permis par contre sur la démagogie qui les anime 

1 commentaire:

  1. a ce sujet il y a un rue qui n ' aurait pas du être mise en sens unique la rue des poutils car les résidents peuvent sortir mais sont dans l 'impossibilité d'y rentrer . un céder le passage en bout de cette rue n'aurait t'il pas été préférable ??? . cela aurait relevé sans jeu de mots du bon sens . je pense qu il va y avoir pas mal d' éxaspération de la part des personnes habitant cette rue car ce sens interdit n'a aucune raisons d'étre pour mémoire je n'ai pas souvenir d' accident grave dans cette rue . affligeant .....

    RépondreSupprimer