vendredi 9 janvier 2015

On le connaissait piètre débatteur, on le découvre aboyeur

"Je vous fais un premier rappel à l'ordre”


Au cours de la réunion du conseil municipal du 22 décembre 2014, le maire hurle ainsi par deux fois contre l'opposition, pour tenter de lui interdire de développer ses arguments sur le projet du Bois Prie DIeu. Mis en difficulté, ne voyant pas comment s'en sortir, il ne trouve que ce stratagème pour lui couper la parole. On le connaissait piètre débatteur, on le découvre aboyeur. Il est extraordinaire d'entendre de la bouche du premier des élus, que l'opposition n'a pas à débattre de la politique de la ville !

Pourtant la première qualité d'un maire devrait être l'écoute, ce qui n'est manifestement pas son cas. Ecouter ce que disent calmement des Villecresnois qui pourraient apporter des éléments positifs à la bonne marche de notre commune, Mr Guille ne sait pas le faire. Il se comporte comme un petit despote alors qu'il accumule erreur sur erreur depuis les neuf mois qu'il gère notre commune.

"Je vous fais un premier rappel à l'ordre”

On se croirait revenu à l'école, celle du siècle dernier. En parlant de l'école justement, les parents d'élèves vont être satisfaits de voir que les tarifs de la restauration scolaire et des activités périscolaires vont connaître en 2015 une augmentation sans précédent. En outre, un nouveau tarif, exorbitant, est institué pour les enfants des personnes qui travaillent à Villecresnes, mais n’y résident pas. Quel signe pour le développement économique et le commerce.

Alors que nous sommes dans une période où l'inflation est nulle, et que les difficultés des familles sont croissantes, il est surprenant de prendre de telles décisions, d'autant que les finances de la commune sont saines.

Faire supporter de telles augmentations aux familles qui travaillent, qui ont de jeunes enfants scolarisés, est injuste et inadmissible.

L’intégralité du compte rendu du conseil est visible sur ce blog en cliquant ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire