samedi 20 décembre 2014

Recrudescence des vols à Villecresnes

Pour tenter de masquer ses insuffisances, la municipalité continue son travail de détournement et d’appropriation didées et des actions de l’équipe précédente.

C’est ainsi, que dans le numéro de décembre du Villecresnes mag, et sur le site internet, elle annonce pompeusement : “Conciliateur de justice : un  nouveau service aux Villecresnois” (On y apprend au passage qu'un conflit de voisinage survient entre habitants d'un même quartier (Sic))

L’utilisation, dans cet article, des mots nouveau et dorénavant démontrent l’absence totale d’honnêteté et de pudeur de la part de ses concepteurs.Nous leur conseillons de se reporter au Villecresnes mag de novembre 2010 et d’en parcourir la page 6. Ils découvriront que l’équipe VILLECRESNES AUTREMENT avait mis en place des médiateurs municipaux (photo ci-dessus) dès le début de l’année 2009, et l’article de novembre 2010 dresse le premier bilan de leur action. Et ce travail fût remarquable.  Cliquer ici pour lire l'article

Tenter de s’approprier des mérites en volant ce que d’autres ont conçu c’est, hélas, le lot de ceux qui sont incapables de la moindre créativité mais qui voudrait faire accroire l’inverse. Encore faudrait-il pour cela copier sans détruire, ni dégrader le niveau existant, comme ce fût le cas pour les jumelages, la fête de Villecresnes, le vide greniers, le salon d’automne, la braderie des jouets, et les illuminations.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire