mercredi 21 mai 2014

Notre équipe était ouverte et en avance sur son temps

Le Parisien de ce mardi publie deux articles dont la lecture conduit à considérer que notre équipe s'est montrée ouverte et (precurseure) en avance sur son temps au cours de la mandature qui vient de s'achever.
Le premier traite des indemnités  perçues par les élus. Le journaliste cite le cas de 3 villes ou " même l'opposition est indemnisée des  frais qu'elle engage". C'était le cas à Villecresnes, au cours des 6 dernières années, où Mesdames Maillet, Sjardin, Hiron, Messieurs Gravelle, Guille et Fossoyeux percevaient 55€ par mois. Sur l'ensemble de la mandature ils ont ainsi touché près de 4000 € chacun. Lors de la dernière réunion du conseil municipal, ils n'ont pas eu l'élégance de reconduire cette disposition et le maire a même refusé de donner la moindre explication à ce changement. Villecresnes Autrement avait su faire preuve de classe et d'intelligence. Bien Vivre à Villecresnes ne montre que petitesse et mesquinerie.
Le second article parle de la généralisation du 30 km/h, pour des raisons de sécurité, dans plusieurs grandes villes de France et d'Europe. A Villecresnes, sous la pression d'automobilistes "vroum-vroum", le candidat Guille avait promis, pendant la campagne, d'organiser une consultation. Tiendra-t-il sa promesse au risque d'apparaître pour ce qu'il est, c’est-à-dire à en dehors du sens de l’histoire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire