Affichage des articles dont le libellé est Brèves. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Brèves. Afficher tous les articles

lundi 17 avril 2017

Brèves


Colère contre SFR
Voici le message d'un Villecresnois relevé sur Facebook et qui en dit long sur le respect accordé par cet opérateur vis à vis de notre ville et de ses habitants.
"Un coup de gueule contre SFR qui se moque de ces nouveaux clients fibre. En effet une coupure de ma ligne téléphonique à eu lieu il y a 3 semaines et j'attends toujours d'être rappelé par un supposé service technique de niveau 3 pour résoudre ce problème. Ne croyez jamais ce que l'on vous dit au téléphone : "on vous rappelle dans les plus brefs délais" , " nous mettons tout en œuvre pour résoudre votre problème" ..... Ce sont des menteurs !"

Message adressé par un autre Villecresnois à Villecresnes Avenir
"Cela fait au moins la dixième fois que je vous contacte à ce sujet, la municipalité et Valofibre idem...
Je sais que vous n’êtes pas aux manettes malheureusement mais vous êtes peut-être les seuls avec Pierre-Jean Gravelle à pouvoir faire avancer les choses.
C'est réellement à se taper la tête contre les murs.
L'échéance pour l'aérien à Villecresnes avait été placée très tard, à mars 2017.
Et pour la rue Edouard Branly, nous sommes presque à la mi-avril et pas l'ombre d'un technicien de la fibre optique.
Aucun point ni excuse de la mairie, rien, le néant...
Toute cette histoire est un cauchemar!
Cordialement."

Nos concitoyens sont de plus en plus nombreux à éprouver le sentiment d'être abandonnés à leur sort par la mairie.

Le respect de l'esprit républicain par la majorité
Une invitation à participer à une réunion de la commission urbanisme, préalable à la tenue du conseil du 18, a été envoyé la veille pour le lendemain.

Cliquer
Y a-t-il de meilleure manière de dire je vous "em....." que celle-ci ?

Guille conteste la démarche du juge mais pas ses déclarations diffamatoires.
Tout le monde sait que le maire est en examen et au bord de la correctionnelle pour avoir diffamer gravement l'équipe précédente. Pris de panique M. Guille a demandé à son avocat de contester, non pas les faits, mais la procédure, en s'appuyant sur une jurisprudence de 1880 ! Objectif : obliger le juge à reprendre l'instruction et gagner ainsi du temps. Le dossier sera examiné par la chambre de mise en accusation de la cour d'appel de Paris le 19 avril.
Mais M. Guille savez-vous que, contrairement au Président de la République, un maire n'a pas d'immunité pendant son mandat ?

Les questions de Villecresnes Avenir pour la réunion du conseil du 18 avril
Voici les questions que le groupe Villecresnes Avenir a fait parvenir au maire, pour la réunion du conseil municipal, 13 mars 2017


Cliquer pour lire les questions

mercredi 16 novembre 2016

Brèves d'actualité n°3


L’administration municipale est bancale depuis que le maire s’est séparé ou n’a pas remplacé des éléments-clés de l’administration municipale.
Excusez du peu. Notre ville fonctionne sans directeur général des services (DGS), sans Ingénieur directeur des services techniques (DST), sans directeur financier, sans directeur de l’urbanisme.
Pourquoi tous ces cadres ont-ils fui la gouvernance de monsieur Guille ?
Le pire est que ce déficit de compétence ne peut être compensé, même provisoirement, même partiellement par des élus, à qui le maire ne fait manifestement pas confiance.
Résultat : beaucoup de courriers restent sans réponse, beaucoup de questions demeurent en suspens et les réunions de conseil municipal se résument à la lecture des délibérations, mot à mot, y compris celle des erreurs qui ne sont pas repérées.
Au moins les élus de l’opposition, eux, connaissent les dossiers et les travaillent avant les débats.

L’incertitude augmente à propos de la fibre optique. On ne compte plus le nombre de Villecresnois qui se voient répondre que la fibre n’est toujours pas disponible dans leur quartier, ni ceux à qui on a affirmé le contraire mais qui se retrouvent confrontés à des difficultés de branchements.
Beaucoup de nos concitoyens relatent leur incompréhension sur les réseaux sociaux.
S’il est aisé de comprendre que tout ne peut être fait simultanément, l’absence d’implication du maire et de ses services sur cette question majeure et l’inexistence d’un calendrier prévisionnel clair sont insupportables.
Pourquoi monsieur le maire se désintéresse-t-il du dossier de la fibre ?
Devant ce désert de communication, des citoyens ont entrepris de se mobiliser et nous relaierons leurs questions auprès du maire dès le prochain conseil.

Rue Cavaillès
Des habitants de la rue Cavaillès se sont élevés récemment contre la construction, autorisée par le maire, sur un espace inconstructible de quatre pavillons. (Lire l’article du Parisien)
Le PLU de Villecresnes possède pourtant pour cette zone, un secteur de paysage à préserver (EPB)comportant l’interdiction de construire sauf à compenser par un espace équivalent.
Que dit exactement le PLU sur ce sujet ?

“Dispositions complémentaires pour la partie délimitée au plan de zonage comme secteur de paysage à préserver. Ne seront admis que :

  • Pour les constructions existantes dans cet espace, les travaux de réfection, rénovation, entretien ou extension limitée et ce dans le cadre des utilisations et occupations du sol admises au présent article.
  • Les travaux ou aménagements liés à l’entretien, la gestion de cet espace.
  • Les espaces réservés au stationnement, dans la mesure où ils sont traités dans un souci d’aménagement paysager et qu’ils n’entraînent pas une imperméabilisation des sols.
Dans tous les cas les travaux ainsi autorisés ne pourront porter atteinte à la qualité ou à l’intégrité de cet espace.”
Cliquer pour agrandir

Dans l’article le maire avance l’argument du ”contrôle de légalité en préfecture”. Cet argument n'est pas recevable car le contrôle de légalité ne vérifie réellement que les gros permis (à partir de 30 logements). Mais on a l'habitude de le voir se défausser sur d'autres.
Là également nous interpellerons le maire lors du prochain conseil

Navette scolaire. Après avoir promis la mise en place d’une navette gratuite pour les élèves transférés au groupe scolaire du Bois d’Auteuil avant les vacances, le maire est revenu sur sa promesse et facture dorénavant le service aux parents. Le 20 septembre, devant la pression des parents d’élèves et face à la demande de Villecresnes Avenir de soumettre la question au vote du conseil municipal, le maire publiait en catastrophe une nouvelle promesse : “Une étude est en cours sur la participation de la municipalité au coût engendré par l’utilisation de cette ligne pour les élèves des deux écoles élémentaires. L’ensemble des mesures en faveur des familles sera précisé et mis en œuvre après les vacances de la Toussaint.
Les vacances de la Toussaint sont passées. Il serait temps de sortir la question de la “boîte à oublis” que le maire affectionne tant.

Dépôt de plainte ?
Suite au questionnement de Villecresnes Avenir, le 27 juin, le maire déclarait qu’il avait saisi le procureur de la république à propos de l'éventuelle revente pour leur propre compte, par des agents municipaux, de matériaux de récupération. (Relire le commentaire reçu d’un agent de la collectivité)

Mais y-a-t-il eu dépôt de plainte ou cette déclaration n’est-elle qu’un écran de fumée destiné à masquer la réalité. Villecresnes Avenir exigera une réponse claire au prochain conseil et la présentation du récépissé du dépôt de plainte aux membres du conseil.

lundi 20 juin 2016

Brèves d'actualité n° 2

Quelques nouvelles qui font l'actualité municipale et que vous ne pourrez lire ni sur le site officiel de la ville ni dans la magazine.

Voici le message que nous venons de recevoir d’un employé municipal à propos de la vente, par des agents municipaux, pour leur propre compte, de ferraille et de bois. (Voir la question 1 et la réponse du maire). Pour des raisons que chacun peut comprendre l’auteur ne donne pas son nom, mais son message donne à penser que l’affaire irait bien au-delà des petites combines habituelles, contrairement aux affirmations du maire qui cherche à étouffer cette affaire.

“bonjour, plusieurs de mes collègues seraient prés de dire qu'ils ont touché de l'argent lier a la vente de métaux et autre. Il est vrais que ces dérives existes depuis longtemps, certain pour aider a organiser un départ a la retraite, un déjeuner, alors que durant plusieurs semaines des bâtiments privé ce sont fait littéralement dépouiller, cuivre, câble, palettes (en très grand nombres), étant limiter par la lois, beaucoup on servi de prête-nom, élus, dirigeants et agents. beaucoup de matériel n’appartenant pas a la commune sont toujours pressent et font preuve de l'activité (fenwick, chariots postal et sac postal). Mais ou sont les kilometre de cuivres, de câbles ou sont les centaines d'extincteurs, ou est la montagne de pallettes. vous comprendrez que je preffere garder l’anonymat et tout comme vous j'attend les résultats sans grande conviction!!!”

Le maire applaudi à la fin d’une messe. Jeudi 16, une foule importante avait pris place dans l’église de Villecresnes pour la cérémonie d'obsèques de Jean-Pierre Le Rall, président du club Arc-en-Ciel. Le maire a terminé son hommage au défunt en promettant de s’impliquer dans sa succession au sein de l’association. Déjà incroyable, si elle avait été prononcée en un lieu quelconque, car un maire n’a pas à choisir le Président d’une association, sa déclaration partisane prend la dimension d’un manque absolu de respect compte tenu du contexte et du lieu. Quant aux applaudissements, (heureusement peu suivis) on ne pourra que blâmer leurs auteurs et souligner leur manque d’intelligence et d’éducation.

Le conseil d’administration du CCAS vient de refuser d’approuver le compte administratif 2015. C’est un fait rarissime ! En cause plusieurs éléments de la gestion du maire-président :
  • Sa politique d’aide aux familles en difficultés, vidée de ses ressources : 30000 € budgétés, 7800 € accordés. Ainsi les difficultés économiques qui continuent de frapper les Français épargneraient les Villecresnois ! 
  • Sa décision de subventionner les participants du voyage en Italie, parmi lesquels des élus et famille d’élus. Subventionner un voyage privé pour des personnes qui ont les moyens de se le payer, c’est la logique Guille !
  • Des explications non convaincantes sur l’évolution des frais de personnel
Lire des explications détaillées

Le maire de Villecresnes tente fréquemment de nous convaincre de ses qualités de gestionnaire. Voici deux décisions qui permettent d'en douter sérieusement :
  • Depuis plusieurs générations de maires, le comité des fêtes était un partenaire incontournable de toutes les manifestations communales. La motivation de ses membres est d’être au service de la population en apportant à tous le supplément de convivialité et de qualité qui fait la différence. Mais le maire préfère faire appel à un service de traiteur payant. Pourquoi ? 
  • Depuis plusieurs années également le feu d’artifice était préparé, organisé, et tiré par une équipe d’artificiers bénévoles possédant un haut niveau de compétences, techniques et artistiques. C’était un avantage pour Villecresnes, car tout le budget pouvait être consacré à l’achat des fusées ce qui permettait à la municipalité d’offrir un feu d’artifice de haut niveau. Notre grand financier vient de décider de passer commande à une entreprise privée qui bien sûr se fera rémunérer pour ce qui était gratuit jusqu’à maintenant.
Jamais des bénévoles n'avaient été traités avec autant de mépris

Pourquoi Villecresnes est-elle la seule ville du secteur qui n’a pas été reconnue en état de catastrophe naturelle ?  Comme le nuage de Tchernobyl la crue semble s'être arrêtée à Mandres et Périgny … De qui se moque-t-on ? Faut-il s’interroger sur la qualité du dossier présenté par la municipalité ?

Vendredi 17, l’AVESF faisait sa fête annuelle. Beaucoup de personnes y ont pris part, dont 6 représentants de WEISSENHORN, notre commune jumelle allemande. Des chants en allemand et en italien interprétés par les élèves et leurs professeurs, suivi d'un magnifique show dans une ambiance des plus conviviales. Bravo à l'équipe d'AVESF !

Samedi, a l’issue d’une réunion de travail, les membres du comité d’orientation de Villecresnes Avenir, ont commémoré ensemble l’appel du 18 juin. L’occasion de réaffirmer la nécessité, pour eux, de continuer à combattre et à résister.