Affichage des articles dont le libellé est Actualité. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Actualité. Afficher tous les articles

lundi 17 avril 2017

Brèves


Colère contre SFR
Voici le message d'un Villecresnois relevé sur Facebook et qui en dit long sur le respect accordé par cet opérateur vis à vis de notre ville et de ses habitants.
"Un coup de gueule contre SFR qui se moque de ces nouveaux clients fibre. En effet une coupure de ma ligne téléphonique à eu lieu il y a 3 semaines et j'attends toujours d'être rappelé par un supposé service technique de niveau 3 pour résoudre ce problème. Ne croyez jamais ce que l'on vous dit au téléphone : "on vous rappelle dans les plus brefs délais" , " nous mettons tout en œuvre pour résoudre votre problème" ..... Ce sont des menteurs !"

Message adressé par un autre Villecresnois à Villecresnes Avenir
"Cela fait au moins la dixième fois que je vous contacte à ce sujet, la municipalité et Valofibre idem...
Je sais que vous n’êtes pas aux manettes malheureusement mais vous êtes peut-être les seuls avec Pierre-Jean Gravelle à pouvoir faire avancer les choses.
C'est réellement à se taper la tête contre les murs.
L'échéance pour l'aérien à Villecresnes avait été placée très tard, à mars 2017.
Et pour la rue Edouard Branly, nous sommes presque à la mi-avril et pas l'ombre d'un technicien de la fibre optique.
Aucun point ni excuse de la mairie, rien, le néant...
Toute cette histoire est un cauchemar!
Cordialement."

Nos concitoyens sont de plus en plus nombreux à éprouver le sentiment d'être abandonnés à leur sort par la mairie.

Le respect de l'esprit républicain par la majorité
Une invitation à participer à une réunion de la commission urbanisme, préalable à la tenue du conseil du 18, a été envoyé la veille pour le lendemain.

Cliquer
Y a-t-il de meilleure manière de dire je vous "em....." que celle-ci ?

Guille conteste la démarche du juge mais pas ses déclarations diffamatoires.
Tout le monde sait que le maire est en examen et au bord de la correctionnelle pour avoir diffamer gravement l'équipe précédente. Pris de panique M. Guille a demandé à son avocat de contester, non pas les faits, mais la procédure, en s'appuyant sur une jurisprudence de 1880 ! Objectif : obliger le juge à reprendre l'instruction et gagner ainsi du temps. Le dossier sera examiné par la chambre de mise en accusation de la cour d'appel de Paris le 19 avril.
Mais M. Guille savez-vous que, contrairement au Président de la République, un maire n'a pas d'immunité pendant son mandat ?

Les questions de Villecresnes Avenir pour la réunion du conseil du 18 avril
Voici les questions que le groupe Villecresnes Avenir a fait parvenir au maire, pour la réunion du conseil municipal, 13 mars 2017


Cliquer pour lire les questions

lundi 28 novembre 2016

Guille et ses élus font HONTE à VILLECRESNES !

Trois événements se sont déroulés en une semaine, qui se sont traduits par une COLÈRE FORTE, et un profond écœurement exprimés contre l’équipe municipale par des personnes qui étaient impliquées dans ces manifestations.

1er événement : l’inauguration du groupe scolaire Mél BONIS- Des parents furieux.
Les parents d’élèves conviés ont été reçus dehors, debout, sans visite des installations. Ils ont dû subir un discours insipide au cours duquel le maire s’est même permis d’oublier de citer l’inspectrice d’académie, représentant l’institution “Education Nationale”, logiquement en première ligne. Oubli également de noms des musiciens conviés.
La seule chose qui importait à Monsieur GUILLE c’était de chercher à s’attribuer des mérites qui ne lui revenaient pas. En effet, le projet avait été préparé par l’équipe précédente et repris par lui quasiment à l’identique après avoir tergiversé pendant un an (peur de décider ?) ce qui a fait perdre un million d’€ de subvention régionale à la ville. Pas grave, à ses yeux puisqu’il a compensé en augmentant les impôts de ses administrés qu’il ne respecte en rien.
Enfin, aucun moment de traditionnelle convivialité qui sied généralement à ce type de cérémonie, n’avait été prévu, mais certains élus, eux sont allés au restaurant. (Seulement les chefs !)



2ème événement : Le salon Arts, Culture et Gastronomie. Des exposants hors d’eux qui ne reviendront plus.

Il suffisait de s’y rendre pour percevoir l’ambiance qui régnait à la salle polyvalente durant ce week-end. Des exposants, des visiteurs et des invités qui ne comprenaient pas que la manifestation puisse être massacrée à ce point. Car c’est bien de cela dont il s’agit : le salon de fin d’année qui faisait la fierté et la joie de tous est probablement mort hier.

Voici deux témoignages directs qui nous ont été transmis:

On a connu Austerlitz et son soleil flamboyant avec vous tous, et aujourd'hui c'est Waterloo avec la déroute de l'organisation de Jeanine M : UN DÉSASTRE ! 18 exposants seulement, un double stand vide, un salon des artistes inexistant, mort, disparu, une seule salle d'exposition triste et sans âme. Des allées bien  larges pour le peu de visiteurs, aucune musique d'ambiance. Pas de buvette ni de restauration. Aucune convivialité, pas d'organisateur sur place
Même dehors, sur le parking, il y avait de la place.... c'est dire !!!”

“Bonjour
Je vous fais part de la situation du salon art culture et GASTRONOMIE de Villecresnes édition 2016. Exposants dans ce lieu depuis plusieurs années grande a été notre déception après le succès récurent jusqu’en 2013 de cette véritable fête Villecresnoise. Nous nous sommes retrouvés 26 pauvres péquins à errer dans des allées vides désertées à rencontrer quelques visiteurs perdus et ahuris face à diminution de la taille du salon du manque des stands inoccupés des espaces remplis par quelques vieilles plantes vertes, plus d’ateliers, ni d’activités et le pompon la GASTRONOMIE ou est-elle, plus de café, de buvette et de possibilités de faire de vrais repas avec les mets présentés. Se restaurer ah si avec les plateaux repas commandés à l’avance par la responsable en CHEF du salon sans aucun attrait gastronomique !!!
Déception pour un salon où on nous facture 2 mètres pour n’en avoir que 1,80 ou 4 mètres pour n’en avoir que 3,60 à un prix en plus élevé qu’ailleurs
C’est manquer de respect au monde des exposants et artisans qui ont préparé pendant des jours leurs créations et des visiteurs
Certains représentant de nos villes jumelées qui se sont déplacés ont fait des km étaient également très déçus. Une anecdote les italiens ont même dû aller chercher des cafetières chez des particuliers pour nous faire un café cet après-midi et nous remonter le moral.”

Ces témoignages démontrent que nos élus se répartissent en deux catégories : ceux qui ratent tout ce qu’ils entreprennent et les autres qui s’en contrefichent.


3ème événement : Villecresnes Patrimoine fêtait ses 10 ans d’existence le 26 novembre

L’AVSP est une association villecresnoise qui depuis 10 ans œuvre à la préservation du patrimoine matériel et immatériel de Villecresnes. Elle a participé à de nombreux projets d’aménagement de notre ville, a défendu des points-clés du PLU, et a été un membre actif de feu le CCEUP. Elle procède également à un travail de recueil et de diffusion de la mémoire.
Ses dirigeants, tous bénévoles bien sûr, avaient décidé depuis plusieurs mois d’organiser une manifestation particulière à l’occasion de cet anniversaire, avec une conférence du Général BERNEDE, sur l’emblématique bataille de Verdun, suivi de l’organisation d’un dîner destiné à regrouper l’ensemble des adhérents, et auquel, bien entendu le maire et son épouse étaient conviés gracieusement.

Une demande de la réservation de salle a été adressée en mairie en juin 2016 : aucune réponse reçue le 26 novembre. L'association a été contrainte de se débrouiller seule.
Une invitation a été adressée au maire d’assister à la manifestation et au dîner : aucune réponse, pas d’excuse. Il n’a même pas daigné se faire représenter.

Le seul élu présent était le conseiller départemental, Pierre-Jean GRAVELLE, manifestement plus respectueux que le maire.

Quel mépris, quel défaut d’éducation et d’absence de savoir être.


Ceux qui ne les connaissaient pas découvrent progressivement les lacunes abyssales de ces gens qui prétendent nous administrer et développer le bien vivre à Villecresnes :

Ils n’aiment pas travailler
Ils ne savent pas organiser
Ils ne respectent ni les acteurs locaux, ni leurs concitoyens
Ils n’ont pas le minimum requis d’éducation et de savoir-vivre qu’exige la responsabilité d’élus.
Ils font preuve de la suffisance des incultes

Bref ils nous font honte


mercredi 16 novembre 2016

Brèves d'actualité n°3


L’administration municipale est bancale depuis que le maire s’est séparé ou n’a pas remplacé des éléments-clés de l’administration municipale.
Excusez du peu. Notre ville fonctionne sans directeur général des services (DGS), sans Ingénieur directeur des services techniques (DST), sans directeur financier, sans directeur de l’urbanisme.
Pourquoi tous ces cadres ont-ils fui la gouvernance de monsieur Guille ?
Le pire est que ce déficit de compétence ne peut être compensé, même provisoirement, même partiellement par des élus, à qui le maire ne fait manifestement pas confiance.
Résultat : beaucoup de courriers restent sans réponse, beaucoup de questions demeurent en suspens et les réunions de conseil municipal se résument à la lecture des délibérations, mot à mot, y compris celle des erreurs qui ne sont pas repérées.
Au moins les élus de l’opposition, eux, connaissent les dossiers et les travaillent avant les débats.

L’incertitude augmente à propos de la fibre optique. On ne compte plus le nombre de Villecresnois qui se voient répondre que la fibre n’est toujours pas disponible dans leur quartier, ni ceux à qui on a affirmé le contraire mais qui se retrouvent confrontés à des difficultés de branchements.
Beaucoup de nos concitoyens relatent leur incompréhension sur les réseaux sociaux.
S’il est aisé de comprendre que tout ne peut être fait simultanément, l’absence d’implication du maire et de ses services sur cette question majeure et l’inexistence d’un calendrier prévisionnel clair sont insupportables.
Pourquoi monsieur le maire se désintéresse-t-il du dossier de la fibre ?
Devant ce désert de communication, des citoyens ont entrepris de se mobiliser et nous relaierons leurs questions auprès du maire dès le prochain conseil.

Rue Cavaillès
Des habitants de la rue Cavaillès se sont élevés récemment contre la construction, autorisée par le maire, sur un espace inconstructible de quatre pavillons. (Lire l’article du Parisien)
Le PLU de Villecresnes possède pourtant pour cette zone, un secteur de paysage à préserver (EPB)comportant l’interdiction de construire sauf à compenser par un espace équivalent.
Que dit exactement le PLU sur ce sujet ?

“Dispositions complémentaires pour la partie délimitée au plan de zonage comme secteur de paysage à préserver. Ne seront admis que :

  • Pour les constructions existantes dans cet espace, les travaux de réfection, rénovation, entretien ou extension limitée et ce dans le cadre des utilisations et occupations du sol admises au présent article.
  • Les travaux ou aménagements liés à l’entretien, la gestion de cet espace.
  • Les espaces réservés au stationnement, dans la mesure où ils sont traités dans un souci d’aménagement paysager et qu’ils n’entraînent pas une imperméabilisation des sols.
Dans tous les cas les travaux ainsi autorisés ne pourront porter atteinte à la qualité ou à l’intégrité de cet espace.”
Cliquer pour agrandir

Dans l’article le maire avance l’argument du ”contrôle de légalité en préfecture”. Cet argument n'est pas recevable car le contrôle de légalité ne vérifie réellement que les gros permis (à partir de 30 logements). Mais on a l'habitude de le voir se défausser sur d'autres.
Là également nous interpellerons le maire lors du prochain conseil

Navette scolaire. Après avoir promis la mise en place d’une navette gratuite pour les élèves transférés au groupe scolaire du Bois d’Auteuil avant les vacances, le maire est revenu sur sa promesse et facture dorénavant le service aux parents. Le 20 septembre, devant la pression des parents d’élèves et face à la demande de Villecresnes Avenir de soumettre la question au vote du conseil municipal, le maire publiait en catastrophe une nouvelle promesse : “Une étude est en cours sur la participation de la municipalité au coût engendré par l’utilisation de cette ligne pour les élèves des deux écoles élémentaires. L’ensemble des mesures en faveur des familles sera précisé et mis en œuvre après les vacances de la Toussaint.
Les vacances de la Toussaint sont passées. Il serait temps de sortir la question de la “boîte à oublis” que le maire affectionne tant.

Dépôt de plainte ?
Suite au questionnement de Villecresnes Avenir, le 27 juin, le maire déclarait qu’il avait saisi le procureur de la république à propos de l'éventuelle revente pour leur propre compte, par des agents municipaux, de matériaux de récupération. (Relire le commentaire reçu d’un agent de la collectivité)

Mais y-a-t-il eu dépôt de plainte ou cette déclaration n’est-elle qu’un écran de fumée destiné à masquer la réalité. Villecresnes Avenir exigera une réponse claire au prochain conseil et la présentation du récépissé du dépôt de plainte aux membres du conseil.

vendredi 22 juillet 2016

L'aire de grand passage des gens du voyage, pour le Val-de-Marne, implantée sur le Plateau Briard


Le Parisien nous apprend ce matin, que l'aire de grand passage destinée aux gens du voyage (150 places) serait implantée à Santeny.
Cette décision a été votée par 6 voix pour et 4 abstentions
Question : y-avait-il un représentant du Plateau Briard dans cette commission composée de maires et de conseillers départementaux ? Si oui QUI ?
Quant au maire de Santeny, il semble découvrir aujourd'hui la “fin d'un suspens qui durait depuis plusieurs années” Etonnant non ?


lundi 20 juin 2016

Brèves d'actualité n° 2

Quelques nouvelles qui font l'actualité municipale et que vous ne pourrez lire ni sur le site officiel de la ville ni dans la magazine.

Voici le message que nous venons de recevoir d’un employé municipal à propos de la vente, par des agents municipaux, pour leur propre compte, de ferraille et de bois. (Voir la question 1 et la réponse du maire). Pour des raisons que chacun peut comprendre l’auteur ne donne pas son nom, mais son message donne à penser que l’affaire irait bien au-delà des petites combines habituelles, contrairement aux affirmations du maire qui cherche à étouffer cette affaire.

“bonjour, plusieurs de mes collègues seraient prés de dire qu'ils ont touché de l'argent lier a la vente de métaux et autre. Il est vrais que ces dérives existes depuis longtemps, certain pour aider a organiser un départ a la retraite, un déjeuner, alors que durant plusieurs semaines des bâtiments privé ce sont fait littéralement dépouiller, cuivre, câble, palettes (en très grand nombres), étant limiter par la lois, beaucoup on servi de prête-nom, élus, dirigeants et agents. beaucoup de matériel n’appartenant pas a la commune sont toujours pressent et font preuve de l'activité (fenwick, chariots postal et sac postal). Mais ou sont les kilometre de cuivres, de câbles ou sont les centaines d'extincteurs, ou est la montagne de pallettes. vous comprendrez que je preffere garder l’anonymat et tout comme vous j'attend les résultats sans grande conviction!!!”

Le maire applaudi à la fin d’une messe. Jeudi 16, une foule importante avait pris place dans l’église de Villecresnes pour la cérémonie d'obsèques de Jean-Pierre Le Rall, président du club Arc-en-Ciel. Le maire a terminé son hommage au défunt en promettant de s’impliquer dans sa succession au sein de l’association. Déjà incroyable, si elle avait été prononcée en un lieu quelconque, car un maire n’a pas à choisir le Président d’une association, sa déclaration partisane prend la dimension d’un manque absolu de respect compte tenu du contexte et du lieu. Quant aux applaudissements, (heureusement peu suivis) on ne pourra que blâmer leurs auteurs et souligner leur manque d’intelligence et d’éducation.

Le conseil d’administration du CCAS vient de refuser d’approuver le compte administratif 2015. C’est un fait rarissime ! En cause plusieurs éléments de la gestion du maire-président :
  • Sa politique d’aide aux familles en difficultés, vidée de ses ressources : 30000 € budgétés, 7800 € accordés. Ainsi les difficultés économiques qui continuent de frapper les Français épargneraient les Villecresnois ! 
  • Sa décision de subventionner les participants du voyage en Italie, parmi lesquels des élus et famille d’élus. Subventionner un voyage privé pour des personnes qui ont les moyens de se le payer, c’est la logique Guille !
  • Des explications non convaincantes sur l’évolution des frais de personnel
Lire des explications détaillées

Le maire de Villecresnes tente fréquemment de nous convaincre de ses qualités de gestionnaire. Voici deux décisions qui permettent d'en douter sérieusement :
  • Depuis plusieurs générations de maires, le comité des fêtes était un partenaire incontournable de toutes les manifestations communales. La motivation de ses membres est d’être au service de la population en apportant à tous le supplément de convivialité et de qualité qui fait la différence. Mais le maire préfère faire appel à un service de traiteur payant. Pourquoi ? 
  • Depuis plusieurs années également le feu d’artifice était préparé, organisé, et tiré par une équipe d’artificiers bénévoles possédant un haut niveau de compétences, techniques et artistiques. C’était un avantage pour Villecresnes, car tout le budget pouvait être consacré à l’achat des fusées ce qui permettait à la municipalité d’offrir un feu d’artifice de haut niveau. Notre grand financier vient de décider de passer commande à une entreprise privée qui bien sûr se fera rémunérer pour ce qui était gratuit jusqu’à maintenant.
Jamais des bénévoles n'avaient été traités avec autant de mépris

Pourquoi Villecresnes est-elle la seule ville du secteur qui n’a pas été reconnue en état de catastrophe naturelle ?  Comme le nuage de Tchernobyl la crue semble s'être arrêtée à Mandres et Périgny … De qui se moque-t-on ? Faut-il s’interroger sur la qualité du dossier présenté par la municipalité ?

Vendredi 17, l’AVESF faisait sa fête annuelle. Beaucoup de personnes y ont pris part, dont 6 représentants de WEISSENHORN, notre commune jumelle allemande. Des chants en allemand et en italien interprétés par les élèves et leurs professeurs, suivi d'un magnifique show dans une ambiance des plus conviviales. Bravo à l'équipe d'AVESF !

Samedi, a l’issue d’une réunion de travail, les membres du comité d’orientation de Villecresnes Avenir, ont commémoré ensemble l’appel du 18 juin. L’occasion de réaffirmer la nécessité, pour eux, de continuer à combattre et à résister.




mardi 17 mai 2016

BRÈVES d'ACTUALITÉ


A la suite des graves accusations de vol de dossiers, proférées par le maire contre des élus de l'ancienne majorité, une plainte pour diffamation a été déposée par 8 d'entre eux contre Gérard GUILLE. Un juge d'instruction a été désigné. Les auditions ont débuté et, dans ce cadre, tous les plaignants et le maire seront entendus dans les semaines à venir.

En décembre 2014, le maire a fait adopter, sans concertation, un nouveau règlement intérieur du conseil municipal, contesté par les élus de notre groupe. Par un jugement rendu en novembre 2015, le tribunal administratif a déclaré que le maire de Villecresnes avait, ce faisant, porté une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression des conseillers municipaux, et lui a ordonné de délibérer à nouveau dans un délai de deux mois. Monsieur Guille avait alors fièrement annoncé qu’il ferait appel de ce jugement, mais il vient de se désister, estimant à juste titre qu’une nouvelle déroute judiciaire le guettait. Nous attendons désormais qu’il applique le premier jugement devenu ainsi définitif.

Après avoir fait partir dans des conditions humiliantes les collaborateurs de son prédécesseur, (procès en cours), il semblerait que le maire vienne d’entamer le processus d’éjection de sa Directrice Générale des Services. Il devient ainsi le premier maire de Villecresnes à changer de DGS en cours de mandat. C'est pourtant lui qui l’avait choisie. C'est pourtant lui qui lui avait attribué un salaire hors normes. C'est lui encore qui ne lui a pas facilité la tâche en ne s’impliquant pas dans la préparation des dossiers. C'est lui surtout qui lui a ordonné d’entreprendre des actions qui se sont révélées être des fautes : refus de présentation de documents administratifs, non-respect de procédures d’achats, règlement intérieur illégal, discrimination, facturations indues aux familles, gestion caporaliste des agents... 
Cet échec est donc d'abord l'échec personnel de Monsieur Guille et comme il en a l'habitude, il cherche à en faire porter le poids par d'autres.

Villecresnes est désormais une ville qui fonctionne sans directeur technique, sans directeur financier, sans directeur juridique et de l’urbanisme et ce malgré (ou à cause) d’une équipe municipale inexpérimentée (euphémisme). 

dimanche 20 mars 2016

Le coup de gueule d'un citoyen

A sa demande nous publions le coup de colère d'un de nos concitoyens à propos de l'absence de commémoration de la fin de la guerre d'Algérie.




"Puisqu'on parle de démocratie, je viens de m’apercevoir que nous en manquons cruellement à Villecresnes.
Je suis ancien combattant d’Algérie et je me rends chaque année au monument aux morts de Villecresnes pour commémorer l'anniversaire du cessez-le-feu de cette sale guerre.
Je suis donc allé ce samedi devant la mairie pour y retrouver les autres anciens combattants.
Une poignée d'entre eux s'y trouvait avec deux drapeaux et l'ancien maire Monsieur Gravelle revêtu d'une écharpe tricolore.
Surpris de ne voir aucun autre officiel de la mairie je me suis entendu répondre que c'était "normal" car le maire n'avait pas autorisé cette manifestation car le 19 mars ne serait pas une date très bien vue par cette équipe municipale.
Je suis offusqué et très en colère devant un tel mépris affiché par cette municipalité à l'égard de ses administrés.
Cette date du 19 mars a une réelle signification tant pour ceux qui en sont revenus et qui ont attendu la fin de la guerre pendant de longs mois, que pour ceux dont nous honorons la mémoire et ce n'est pas parce que Monsieur Sarkozy déjà en campagne et à la pêche aux voix d’extrême droite a lancé une nouvelle polémique sur ce sujet que le maire de Villecresnes doit s'asseoir sur une loi de la République.
Comment un maire peut-il administrer sa commune au mépris des lois ?
Comment est-il possible qu'aucune autorité de l'Etat ne lui en fasse le reproche ?
Comment peut-on imaginer que le premier magistrat de la commune donne ainsi le mauvais exemple à ses concitoyens en tournant le dos à la Loi ?
Pouvez-vous relayer ma colère auprès des Villecresnois et pouvez-vous également questionner le maire sur ce manquement incompréhensible de respect aux jeunes appelés morts pour la France dont les noms figurent sur le monument aux morts de la commune ?
Je vous en remercie par avance.

PS - Je ne souhaite pas donner mon nom pour des raisons que vous comprendrez, et je vous prie de m'en excuser."

vendredi 26 février 2016

Nouveau groupe scolaire

Voici le texte de la tribune de notre Groupe, tel qu'il a été transmis transmis au service communication pour insertion dans le magazine municipal de mars 2016.


C’est avec plaisir que les élus de Villecresnes Avenir ont assisté à la “pose de la première pierre” du groupe scolaire du Bois d’Auteuil, et cela est bien normal puisqu’il s’agit d’un projet initié par l’ancienne municipalité dès 2012, comme l’a rappelé le maire qui n’a souhaité le modifier qu’à la marge lors du nouvel appel d’offres effectué en 2015.


Sur ce projet d’intérêt général, les élus de Villecresnes Avenir ont travaillé avec la municipalité dans un état d’esprit constructif. Les membres de la majorité ont d’ailleurs reconnu l’importance de ce partage d’expérience basé sur leur parfaite connaissance du dossier.

Nous avions encouragé le maire à demander une aide au financement dans le cadre d’un contrat régional et nous avions estimé la subvention possible à 1 million d’€. La demande n’ayant pas été faite avant le début de la construction, il est maintenant trop tard pour l’obtenir. C’est dommage.

Rappelons que l’ancienne municipalité avait décidé de faire de ce groupe scolaire un élément majeur du projet global du Bois d’Auteuil, qui comprenait également le centre de loisirs acquis également en 2012, le site sportif mis à disposition de Villecresnes par le Groupe La Poste en 2010, des logements ainsi qu’une grande zone d’activité.

Petit à petit ce projet se réalise et nous ne pouvons que nous en féliciter.


mercredi 3 février 2016

Nos questions pour la réunion du conseil du 5 février

Voici les questions que le groupe Villecresnes Avenir a fait parvenir au maire, pour qu'il y réponde au cours de la prochaine réunion du conseil municipal, prévue vendredi 5 février 2015 à 20H30.
Comme d'habitude les réponses seront filmées et diffusées sur les réseaux sociaux.

Cliquer sur l'image

mardi 5 janvier 2016

Les vœux de Villecresnes Avenir pour 2016



Cher(e) Villecresnois(e),

Au seuil de cette année nouvelle, les élus et toute l’équipe de Villecresnes Avenir tiennent à vous souhaiter la meilleure année 2016 possible. Pensons particulièrement à ceux qui souffrent de la maladie, à ceux qui connaissent les difficultés dues à la crise économique, et plus encore, aux victimes des attentats survenus en France et dans le monde en 2015. Souhaitons donc que le monde dans lequel nous vivons évolue vers davantage de paix, d’ouverture et de solidarité.

De même, faisons-en sorte que, dans notre ville, le vivre ensemble redevienne une priorité au travers de l’action sociale, de la vie associative, et de manifestations culturelles et festives. Le retour à ces valeurs et à ces pratiques, demeure l’objectif ultime de Villecresnes Avenir qui maintiendra son opposition à tout ce qui est contraire à cette vision de la vie locale.

Nos élus et ceux qui les soutiennent continueront à se comporter en professionnels qui travaillent leurs dossiers quand la majorité en place fait preuve d’impréparation et d’approximation.

En 2016 comme en 2015, Vous pourrez compter sur notre association pour informer, pour expliquer, et surtout pour travailler. C’est l’objectif que nous nous sommes fixé et que nous atteindrons car nous sommes déterminés.

Encore une fois, au nom de toute l’équipe, je vous souhaite une bonne année 

  
Daniel Wappler, Président de Villecresnes Avenir



vendredi 27 novembre 2015

OPACITÉ SYSTÉMATIQUE

Voici le texte de la tribune de notre Groupe, tel qu'il a été transmis au service communication pour insertion dans le magazine municipal de novembre.


Depuis qu’il est élu, le maire recouvre toutes ses pratiques et toutes ses décisions de beaucoup d’opacité.

Ainsi nous n’avons toujours pas obtenu la copie du rapport d’audit, financé sur fonds publics, et dont Monsieur GUILLE a fait une large utilisation pour, notamment, justifier une hausse des impôts que nous jugeons inutile. Pourtant la CADA, sollicitée, nous avait donné raison. Le tribunal s’exprimera.

Inquiets d’éventuelles questions d’intérêt et d’influence lors des achats de véhicules, nous avons demandé au maire de nous prouver que les procédures avaient été respectées. Après des mois de silence et de nombreux rappels, nous venons d’obtenir les factures, mais rien sur les consultations qui ne semblent pas avoir été réalisées. Nous avons le devoir d’alerter la cour régionale des comptes.

Nous n’avons toujours pas reçu non plus le bon de commande et la facture du voyage organisé en juin en Italie. Même si nous savons aujourd’hui que Madame MAILLET n’a pas réglé sa participation, d’autres questions demeurent.

Dans le domaine de la relation citoyenne, nous ne pouvons que noter l’absence permanente de concertation sur le nouveau plan de circulation, sur les projets de construction de logements sociaux impasse de la Ferme et chemin des Closeaux, sur le projet existant au carrefour des rues d’Yerres et de l’Etoile qui figure dans le périmètre de l’EPF, sur le projet immobilier de la rue du Dr Bertrand et sur les intentions du maire sur la zone de l’allée Royale.

Tout cela est plus qu’inquiétant.

Par ailleurs vous pourrez lire un autre billet d'opinion de notre groupe  sur le site officiel de la ville de Villecresnes en suivant ce lien :  Tribune de libre expression site de Villecresnes

dimanche 22 novembre 2015

Trois questions à Stéphane Rabany, nouvel élu de l’opposition à Villecresnes


Stéphane Rabany va intégrer le conseil municipal. Nous lui avons demandé de nous livrer ses réflexions.

Pourquoi êtes-vous appelé à siéger au conseil municipal ?

Lors des élections municipales de Mars 2014, la liste de Daniel Wappler a recueilli 46% des suffrages, et a obtenu 6 sièges (sur 29). A la suite du décès de Sylvie Zanoune, un de ces sièges se trouve donc vacant. Dans ce cas, le candidat de la même liste, venant immédiatement après le dernier élu est appelé à le remplacer, ce qui est mon cas.

Avant toute chose, je tiens à saluer le travail, les compétences et le dévouement de Sylvie Zanoune. En tant que qu’adjointe au maire précédent, elle avait beaucoup apporté à l’animation culturelle de notre ville par la création d’événements très appréciés du public tels que le festival théâtre en hiver, livre en fête, la fête et le concert de Noel, pour ne citer que ces quelques exemples.

Quel est, selon vous, le rôle d’un élu d’opposition  ?

Il faut être clair sur ce sujet, les élus de l’opposition n’ont aucun pouvoir de décision ou d’action. Lorsque le conseil municipal est appelé à se prononcer, ils disposent de 6 voix alors que le maire et son équipe en ont 23.
Nous avons néanmoins plusieurs rôles :
  • Lancer des alertes, informer nos concitoyens et communiquer.
  • Nous opposer à tout ce qui semble ne pas aller dans le sens des intérêts de Villecresnes et des habitants qui nous ont fait confiance. Nous devons les représenter avec la vision que nous avons tant du présent que de l’avenir. Par exemple, nous avions exprimé notre avis sur les modifications du plan de circulation, mais le maire n’a pas voulu nous entendre, et a pris des décisions qui étaient dangereuses et inappropriées. Nous avions également demandé au maire de ne pas augmenter les impôts car cela n’était aucunement nécessaire à l’équilibre budgétaire, et là encore il n’a été fait aucun cas de nos arguments. Peu de temps après l’élection, les élus de notre groupe avaient suggéré au maire de solliciter la Région pour faire subventionner le groupe scolaire, car Villecresnes aurait pu prétendre à un million d’euros, mais rien n’a été fait, ou beaucoup trop tard. Cela constitue une faute, car c’est l’argent de nos impôts qui compense ce manque à gagner.
  • Exercer notre devoir de vigilance sur les pratiques de la majorité municipale, en matière de communication, de procédures d’achats, et de jeux d’influence. Nous nous interrogeons surtout lorsque le maire refuse de nous communiquer les documents que nous sollicitons, ce qui nous conduit à penser qu’il cache des choses, et nous pousse à investiguer et à aller en justice si nécessaire. Si l’opposition ne le fait pas, qui le fera ?

 Quelle est votre rôle et votre vision de l’avenir ?

Je suis très attaché à Villecresnes, ma ville, et impliqué dans de nombreuses activités et associations. Dans les domaines que je connais le plus, j’apporterai mes idées et je contribuerai à toute action positive pour la ville, tout en restant évidement à ma place, car le rôle de l’opposition n’est pas de “faire” à la place de  la majorité. Il se limite à donner un avis sur les projets et à communiquer publiquement si le maire ne le prend pas en compte.
Plus globalement, je souhaite vivre dans une ville d’ouverture et de transparence, une ville moderne, une ville où personne n’ait peur des autorités locales, une ville où la population soit impliquée et informée de ce qui se passe. Ainsi par exemple il n’y a plus de réunion d’information sur les nombreux projets immobiliers du nouveau maire ; beaucoup croient donc qu’il n’y donc plus de projet ni de bétonnage, ce qui est absolument faux, car  il y a plus de mètres cubes de bétons prévus aujourd’hui au Bois d’Auteuil que dans le projet porté par la municipalité précédente. Mais personne ne le sait, car la mairie ne communique rien. Il y a de nouveaux logements sociaux prévus ailleurs dans Villecresnes, mais pas de communication non plus de la part de la municipalité.
Je souhaite également contribuer à bâtir une ville exempte de pratique politicienne. Je ne conçois pas qu’un maire puisse faire appel à la police nationale pour essayer d’interdire à une association de participer à la journée des associations afin de communiquer sur ses activités. Seuls les partis les plus extrêmes (à droite comme à gauche) ont de tels comportements.

Je ferai du mieux possible selon mes disponibilités, mes capacités et mes compétences pour représenter dignement et positivement tous ceux qui le souhaiteront.
Je suis joignable par courriel (stephane.rabany@gmail.com) et présent sur Facebook et twitter

vendredi 30 octobre 2015

Hommage à Sylvie Zanoune

Énormément de Villecresnois étaient présents cet après-midi auprès de sa famille, pour dire au revoir à Sylvie Zanoune. 
Ancienne adjointe au maire en charge de la culture, elle était restée très engagée dans la vie municipale, politique et associative. 


Voici le texte de l'hommage qui lui a été rendu par Daniel Wappler, ancien maire de Villecresnes et Président de Villecresnes Avenir, au nom de ses collègues et amis.

Cliquer pour lire 




lundi 26 octobre 2015

Sylvie Zanoune s'en est allée



Depuis plus de deux ans elle se battait avec un courage énorme contre la maladie, mais hier midi, épuisée par ce combat inégal, Sylvie s'en est allée.

Elle était attachée à la culture et aux idées. Femme de cœur, de convictions, et d’engagement, elle avait en permanence le souci de ses concitoyens et de l’avenir de sa ville.

Pour nous elle était une collègue et une amie avec laquelle nous travaillions dans un formidable esprit d’équipe depuis 2008.

Son départ est douloureux.

Nos pensées sont tournées vers Karim, Léa et Marie.

La cérémonie d'obsèques aura lieu vendredi 30 octobre à 15 heures au crématorium de Champigny.

  

mercredi 14 octobre 2015

Notre analyse du projet de modification du PLU


Un projet de modification du Plan Local d'Urbanisme est actuellement soumis à enquête publique. Celle-ci prendra fin le 16 octobre.

Nous avons procédé à une lecture attentive du projet et nous en retenons qu'il démontre la volonté politique de la municipalité actuelle de bloquer toute forme de développement de Villecresnes. En effet les modifications proposées ont pour objectif manifeste :

1) De verrouiller le développement des constructions par un certain nombre de contraintes réglementaires  nouvelles  l'habitat notamment en zone UD  par :
 -  Le contrôle des emprises au sol modulées selon les secteursLe renforcement des marges de recul
 -  La réduction des hauteurs
  -     La gestion du stationnement (mode de calcul, intégration dans le volume de la construction, prise en compte de l’impact visuel) 
 -  La prévention envers la création de front bâti sous forme de maisons de villes accolées

2) De limiter les effets induits par la loi ALUR (suppression des COS et des surfaces minimum des terrains pour construire, …).

samedi 12 septembre 2015

Tribunes du Groupe Villecresnes Avenir pour le mois de septembre 2015

Voici le texte de la tribune de notre Groupe, tel qu'il a été transmis transmis au service communication pour insertion dans le magazine municipal de septembre.

LA DISSIMULATION ÉRIGÉE EN PRINCIPE !

Monsieur le maire a dépensé près de 15000 € pour faire réaliser, sur les finances communales, un audit dont il s’est servi pour justifier la nécessité d’augmenter les impôts locaux. Pourtant désavoué par la CADA, il s’apprête maintenant à dépenser une somme équivalente pour s’offrir les services d’un cabinet d’avocats parisiens afin de faire interdire la publication de ce rapport. Quelle est la raison de cet étrange comportement ? Monsieur le maire craint-il d’être pris en flagrant délit de mensonges à ses administrés ? Nous le pensons.

Monsieur le maire a mené campagne contre les logements sociaux. Il a pourtant accepté depuis plusieurs mois la construction prochaine de 65 logements sociaux nouveaux, chemin des Closeaux et Impasse de la Ferme. Pourquoi ne pas en avoir informé les riverains ? Pas un mot concernant ces projets dans les supports de communication officiels. La preuve sur notre site.

Monsieur le maire travaille depuis plusieurs mois à une modification du PLU. L’enquête publique est prévue en septembre et octobre. La modification d’un PLU est complexe. Alors pourquoi avoir refusé de débattre du projet au sein du conseil municipal ? Pourquoi ne pas avoir expliqué aux Villecresnois, les dispositions retenues, par un article ou au cours d’une réunion ?

Voici trois exemples qui permettent de juger de la vision que Monsieur Guille a de la démocratie et de la considération qu’il porte à ses concitoyens.

Par ailleurs vous pourrez lire un autre billet d'opinion de notre groupe  sur le site officiel de la ville de Villecresnes en suivant ce lien :  Tribune de libre expression site de Villecresnes




mercredi 12 août 2015

INFO : des Villecresnois s'organisent face au nouveau plan de circulation

CLIQUER POUR SIGNER LA PETITION

Un collectif d'habitants, victimes des nouvelles règles de circulation établies sans aucune concertation ni expertise, ont décidé de se battre pour obtenir la réduction des nuisances qu'ils subissent et les modifications qu'ils jugent indispensables à leur sécurité. Ils nous ont demandé de relayer l'information.

Dans l'introduction du courrier qu'ils ont adressé au juge administratif ils écrivent :
Le maire de Villecresnes en exercice, Monsieur Gérard Guille, a mis en place, au cours de la première semaine de juillet, un  nouveau plan de circulation dans notre ville, qui entraîne pour nous des préjudices importants. Monsieur Guille n’ayant pas répondu à la lettre que nous lui avons adressée à ce sujet le 12 Novembre 2014, nous nous permettons de porter à votre connaissance les éléments constitutifs de ce plan de circulation

Ils ont également décidé d'initier une pétition, destinée au maire de Villecresnes, afin d'appuyer leurs légitimes demandes.
Notre volonté collective est de voir les contraintes de circulation prises en compte avec une priorité de sécurité, et réparties de façon équitable et équilibrée entre tous les riverains, afin de contribuer à les apaiser et à les rapprocher dans un esprit constructif.

Pour atteindre cet objectif, ils souhaitent :
- La mise en place d'une commission composée d'élus de la majorité, d'élus de l'opposition, d'experts indépendants
- Que les propositions issues des travaux de cette commission soient débattues par les comités de quartier et en réunion publique

Si, comme ces Villecresnois, vous souhaitez obtenir une révision concertée du nouveau plan de circulation, il vous suffit de signer la pétition qu'ils proposent, en allant sur le site :


vendredi 31 juillet 2015

Hommage à Philippe Calembert


Tu nous as quittés discrètement en cette fin juillet 2015.

Je t'ai connu il y a plus de quarante ans. Tu animais déjà la section de tennis de table de l'Amicale Laïque de Villecresnes. A l'époque les entrainements et les matches avaient lieu dans le gymnase dit des pompiers rue de Cerçay. Puis ce fut dans la salle polyvalente lorsqu'elle fut construite. Nous occupions la “salle du haut”. Mais elle devint vite trop petite et il nous a fallu investir la grande salle, jusqu'à l'agrandissement et la construction de l'annexe qui fut dévolue en grande partie au tennis de table.

Tu as toujours animé le club avec beaucoup de gentillesse, de tolérance, de tact et de dévouement. Tu étais notre ami. Tu inspirais le respect de tous.

Aujourd'hui nous te rendons hommage ainsi qu'à Suzel ton épouse. A Christophe et Marielle tes enfants.

Pierre BELLUT, Ancien pongiste

jeudi 23 juillet 2015

Simples citoyens, élus ou anciens élus, nous avons tous des droits !


Gérard Guille, qui porte plainte pour des peccadilles, est probablement en passe de devenir le maire le plus cité en justice de tout le Val-de-Marne. Plusieurs requêtes ont été, ou seront, introduites par des particuliers, des élus ou des anciens élus.

Le 17 octobre 2014,  un Villecresnois, victime de l’arbitraire de l’équipe municipale, se voit refuser un permis pour des raisons qui n’ont rien à voir avec le règlement d’urbanisme.
Le Préfet écrit au maire le 24 décembre un courrier très ferme à ce sujet : “Votre refus repose sur des motivations insuffisantes et est donc illégal. Je vous demande donc de retirer cet acte dans un délai qui ne m’obligerait pas à saisir le tribunal administratif
Monsieur le maire ignore cette mise en demeure et poursuit sa guerre de tranchées contre son administré.
L’affaire sera jugée prochainement devant le tribunal administratif de Melun

Le 22 décembre 2014, le maire fait adopter un nouveau règlement intérieur pour le conseil municipal. Jean-rené Cullier de Labadie, conseiller municipal, au nom du groupe Villecresnes Avenir, jugeant que les nouveaux articles ont pour seul objet de limiter le droit d’expression de l’opposition, dépose un recours gracieux auprès de Gérard GUILLE, maire de Villecresnes afin de lui demander d'envisager des modifications de ce règlement pour le rendre conforme aux règles de droit. Une fin de non-recevoir lui est opposée.
Le groupe Villecresnes Avenir n’a, alors, pas d’autre choix que d’introduire un recours auprès du juge administratif, ce qui est fait le 23 mars 2015,
L’affaire devrait être traitée rapidement, elle aussi devant le tribunal administratif de Melun

Durant l’été 2014, le nouveau maire de Villecresnes fait réaliser un audit sur les finances communales par un cabinet “spécialisé”.
En octobre 2014, il publie, dans le magazine municipal, un résumé a contenu politisé, que Daniel Wappler, ancien maire, juge partial, incomplet et ne reflétant pas la réalité.
Le 11 février 2015, le groupe d’opposition demande au maire de faire preuve de transparence et de publier le rapport d’audit. 1er refus.
Le 2 mars 2015, par courriel et par lettre recommandée, Daniel WAPPLER enjoint le maire de lui communiquer le rapport, conformément à la loi n° 78-753 du 17 juillet 1978, afin de prendre connaissance de son contenu et d’exercer son droit de réponse. Nouveau refus
Devant cet état de fait, Daniel WAPPLER s’adresse alors à la Commission d’Accès aux Documents Administratifs qui, dans sa réunion du 4 juillet 2015, confirme son droit à obtenir copie du rapport et en informe directement le maire de Villecresnes. Aucune réponse
Le 11 juin 2015, nouveau courriel au maire pour l’informer qu’à défaut de respecter l’avis de la CADA, une action judiciaire serait entreprise. Aucune réponse
Mais que craint-il donc ?
Le 13 juillet 2015 un recours est donc déposé devant le tribunal administratif de Melun

Le 30 juin 2015, au cours de la réunion du conseil du 30 juin, (réunion publique comme toutes les réunions du conseil), alors qu’il était question de demandes de subventions pour le groupe scolaire du Bois d’Auteuil, et que l’opposition lui faisait remarquer que son attentisme de 15 mois le conduira à un échec, le maire s’est emporté et a proféré des accusations d’une rare gravité. En voici le mot à mot intégral :
“Vous savez Madame, que quand on est arrivés à la mairie nous n’avons trouvé aucun dossier sur aucun sujet.
S’il vous plait, si vous aviez voulu aider la commune, il aurait déjà fallu laisser les dossiers dans la commune et ne pas les emmener.
Pour le Bois d’Auteuil, il n’y avait d’aucun dossier, il n’y avait aucun dossier sur rien, nous avons découvert  l’ensemble des documents, l’ensemble des problèmes au fil des jours.
Vous n’allez pas me dire que rien n’a été emmené de la mairie quand même. Vous pouvez me le dire que rien n’a été emmené ? Oui ? Non mais dites donc !
C’est inadmissible, ce que vous avez fait est inadmissible !”

Nous avons déjà exposé les raisons qui rendent ces propos à la fois profondément graves et stupides.
Vous pouvez relire notre réponse et visionner la vidéo en suivant ce lien. 

Les élus de l’ancienne majorité ont décidé d’entamer une action judiciaire pour diffamation publique.

D'autres sujets pourraient rejoindre cette liste déjà longue, comme par exemple les achats de véhicules.

Nous avons tous des droits, à commencer par ceux d'être informés, de penser et de s'exprimer librement. Lorsque l'intelligence ne suffit pas à les faire respecter, il reste la JUSTICE.

Nous ne céderons ni aux refus, ni aux menaces.