samedi 9 décembre 2017

Une opposition citoyenne et argumentée


Aujourd'hui l'opposition lance une pétition contre ce projet...(mais) le but de la pétition de l'opposition est ailleurs. Il est purement politique....” (Gérard Guille in tribune de la majorité- mag de décembre) 

Si monsieur Guille donnait aux mots qu'il utilise leur sens véritable plutôt que d'étaler son obsession récurrente pour son prédécesseur, nous pourrions souscrire à ce qu'il affirme.
Oui l'opposition a lancé une pétition et il s'agit bien d'un acte politique au sens noble du terme (qui a rapport aux affaires publiques ; qui concerne les citoyens..)

Beaucoup des signatures qui nous ont déjà été adressées sont accompagnées de commentaires qui permettent de cerner précisément ce que veulent nos concitoyens. (cliquer ici pour en lire quelques-unes) :
  1. Une concertation avec les habitants avant toute décision
  2. Le refus d'un aménagement qui ne serait pas en harmonie avec le centre-ville actuel 
  3. Le rejet du principe même de parking payant
  4. Le désir de voir les risques hydrologiques pris en compte.
Pour nous, il n'y avait pas de meilleure réponse que de donner la parole à tous les Villecresnois en colère qui se mobilisent.

Le maire et ses colistiers puisent habituellement leur inspiration dans la lecture de nos publications. Même s'ils semblent avoir déjà entamé une marche arrière discrète, nous ne saurions trop leur conseiller de lire ces opinions dans leur intégralité, de reprendre le projet au commencement et surtout de ne rien décider sans une vaste concertation. Voilà qui serait politique et démocratique !



mardi 5 décembre 2017

Bataille du centre-ville : le point au 5 décembre

Voici l'article du Le Parisien 94 - Val de Marne de ce jour (5 décembre) à propos du projet immobilier aberrant projeté par le maire dans le centre-ville. 
Cliquer pour agrandir
Nous y joignons la publicité qui en est déjà en place sur le site de la COGEDIM, avec l'accord du maire, alors : 
  • Que la modification du PLU n'a pas été votée
  • Que le conseil municipal n'a pas été consulté
  • Que le projet n'a pas été présenté aux Villecresnois
  • Que ce constructeur a été choisi sans aucun appel d'offres préalable et transparent
  • Qu'aucun permis n'a été déposé, 
  • Que les Architectes des Bâtiments de France (services de l'Etat) ne se sont pas prononcés

Cliquer pour agrandir

Dans quelles mains Gérard GUILLE s'est-il placé ?
Qu'est-ce que tout cela cache ?

vendredi 1 décembre 2017

Les élus de Villecresnes Avenir lancent la bataille du centre-ville !

Le maire et son équipe municipale, ont mis sur pied en catimini durant l’été une opération immobilière qui concerne le terrain de l’école d’Atilly, le parking de la bibliothèque et la place Michèle Perrotin. Cette opération comprend :
  • Un immeuble de 90 à 95 logements, dont la hauteur serait de près de 17 mètres au niveau le plus haut soit 5 étages.
  • Un parking réservé aux habitants de l’ensemble immobilier et un parking public payant sur deux niveaux.
Au cours de la réunion du conseil municipal qui s'est tenue le 20 novembre dernier, René-Jean  Cullier de Labadie, au nom des élus du groupe Villecresnes Avenir a interpellé le maire sur les nombreuses anomalies constatées dans sa démarche. (voir la vidéo ci-dessous)

  • Le projet repose sur une modification du PLU qui n'a pas été votée par le territoire, et qui n'a fait l'objet d'aucune présentation, ni aux élus, ni aux habitants.
  • Il n'y a eu aucun appel d'offres et pas d'étude d'impacts
  • Les risques hydrologiques pour les riverains sont très importants  
  • L'empressement à réaliser cette opération est mystérieuse comme en témoigne l'annonce d'une pré-commercialisation rapide 

Ce projet menace gravement l’équilibre écologique et architectural de tout le centre de notre ville.

Sourd aux arguments de l'opposition, le maire a néanmoins fait voter par son conseil municipal l’autorisation de démolir l’école d’Atilly. Les choses s’accélèrent donc et si nous ne réagissons pas, le centre-ville de Villecresnes sera livré aux promoteurs, en l’occurrence la COGEDIM.

Il n’est pas encore trop tard pour agir et empêcher un projet qui impacterait gravement et pour longtemps notre centre-ville.

Voici une simulation réalisée à partir du bâtiment d'Atilly pour vous permettre de vous rendre compte de la hauteur de l'immeuble prévu par le maire.


Cliquer pour agrandir
Les élus de Villecresnes Avenir vous appellent à mener avec eux la bataille du centre-ville en signant, une “lettre Ouverte au maire de Villecresnes” (cliquer ici pour lire) afin qu’il retire son projet.


pour signer la pétition contre le projet centre-ville / centre-Guille de Villecresnes : http://www.villecresnes.info